Femina Logo

Plus d’un million de personnes se sont déjà inscrites sur Happn, l’application française de dating lancée en janvier 2014. La force de cette énième app de drague: la géolocalisation. Elle permet de retrouver en quelques clics des célibataires croisés dans un bar, une bibliothèque ou dans les rayons d’un supermarché. Si l’inconnu repéré se manifeste également en vous likant en retour, bingo! Happn met alors les deux cœurs à prendre en contact.

Fondée notamment par Didier Rappaport, un ancien de Dailymotion, Happn a désormais pour ambition de conquérir les Etats-Unis et l’Australie. Et cela semble bien parti: déjà plus de 30'000 utilisateurs ont manifesté leur intérêt en téléchargeant l’application à New York. Happn mise réellement sur des rencontres de proximité: grâce à la puce GPS de votre smartphone, un compteur indique même le nombre de fois où vous avez croisé votre coup de cœur!

Un rival de taille pour Tinder

Happn détrônera-t-elle Tinder, sa grande sœur, son modèle? La marque américains refuse de communiquer au sujet du nombre de ses abonnés, mais on articulait le chiffre probablement sous-estimé de 10 millions en début d’année. L’appli frenchy reste donc modeste en comparaison. Toutefois certains Tinder-addicts ne cachent pas leur déception. Selon un sondage réalisé par Rencontre-Experts en octobre 2014, 67% des utilisateurs seraient lassés par les services proposés. Les hommes et les femmes ne boudent pas Tinder pour les mêmes raisons: les premiers pointent du doigt des problèmes techniques de géolocalisation tandis que les secondes se plaignent de la multiplication des messages à caractère sexuel…

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.