Femina Logo

news société

Grève du climat: la jeunesse à nouveau dans la rue le 15 mars

Grève du climat: la jeunesse à nouveau dans la rue le 15 mars
© Facebook Grève du Climat - Suisse

Les étudiants ne comptent pas baisser les bras: tant que leurs revendications ne seront pas entendues, ils continueront de faire grève. Leur exemple? Greta Thunberg, jeune militante suédoise, qui sèche l’école tous les vendredis depuis le mois d’août 2018. Avec son action, elle souhaite alerter les pouvoirs publics face au réchauffement climatique.

«Avez-vous encore envie de vivre dans 50 ans?»

Suivant son exemple, de nombreux jeunes ont également manifesté le vendredi 18 janvier, puis le samedi 1er février. Et loin de s’essouffler, le mouvement ne cesse de prendre de l’ampleur. Vendredi 15 mars, la grève se veut mondiale, une soixantaine de pays ont annoncé leur participation. En Suisse, plusieurs villes ont également suivi l’exemple. Voici les informations pratiques concernant ces rassemblements:

Genève: place des 22 cantons, à 14h

Lausanne: place de la gare, 10h30

Fribourg: place Georges-Python, 13h30

Neuchâtel: Université, 11h30

Sion: place de la Planta, 13h

Delémont: place de la gare, 12h

Bienne: Palais des Congrès, à 14h

Pourquoi vaut-il la peine de se déplacer? Nicolas, 19 ans, étudiant à l’école Lemania, nous répond:

La question à vous poser est la suivante: «Avez-vous encore envie de vivre dans 50 ans?» Tous les rapports des scientifiques sont très clairs: on risque bientôt d’atteindre un point de non-retour. Si on attend trop, ce sera trop tard, on ne pourra plus rien faire pour endiguer cela. Chaque jour, des espèces disparaissent: elles font toutes parties d’un engrenage. Mais une fois que l’on enlève trop de pièces, l’engrenage est fichu… Et le réparer, c’est impossible.

Manif pour le climat: rencontre avec Margherita et Natalia

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.