Femina Logo

Son esprit de famille

Plus importantes que tout, ses racines sont sa fierté. Elevé dans la Sarthe (ouest de la France), dans le respect des valeurs traditionnelles – travail entête – il y apprend aussi l’esprit de clan, héritage d’un père pudique mais curieux de tout qui puise son énergie dans le cercle familial.

Son avant-gardisme

Dès 1975, dans son premier salon à Saint-Germain-en-Laye, l’artisan crée la journée continue et «sans rendez-vous». Afin de poursuivre rapidement son développement, il «invente» ensuite la franchise, passant en cinq ans environ à une quarantaine d’enseignes. Il sera aussi le premier à inscrire son nom aux génériques d’émissions très populaires, comme Sacrée Soirée.

Sa modestie

L’homme accorde très peu d’interviews. Préférant s’exprimer par les ciseaux, il n’a, par exemple, jamais évoqué les liens qui le liaient à Romy Schneider rencontrée à la fin des années 70. Pas plus qu’il ne se vante d’avoir tissé des contacts privilégiés avec Sharon Stone.

Son audace

Avec ses huit enseignes, 2650 salons, 20 000 collaborateurs, un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros, l’empereur de la coiffure, pourrait, à 65 ans, se reposer sur ses lauriers. Rien de tel évidemment puisqu’il vient, tout juste, de se porter acquéreur du salon d’un grand nom de la coiffure parisienne et d’un concept store qui conjugue la beauté sous toutes ses formes, cheveux et corps en tête.

Le découvrir

Dans «Franck Provost sans rendez-vous», biographie d’Olivia Provost, Ed. du Cherche-Midi, 128 p.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.