Femina Logo

La luge se pratique à tout âge, sur n’importe quelle pente et sans équipement spécifique. D’ailleurs, il suffit souvent d’un talus et d’un simple sac-poubelle pour que les enfants s’éclatent durant des heures.

Sur les pistes damées, en revanche, il est conseillé de recourir à un engin plus perfectionné, histoire de pouvoir se diriger et freiner au mieux. A priori anodine, la glisse comporte pourtant des risques, de collision surtout, avec des voitures ou d’autres obstacles. Chaque année, quelque 11 000 personnes en moyenne sont blessées en pratiquant cette activité. Si les accidents mortels demeurent plutôt rares – le bpa, centre suisse de compétences pour la prévention des accidents, en a tout de même dénombré 8 entre 2000 et 2011! – il vaut la peine de respecter quelques principes pour dévaler les pentes sans souci.

Où en faire?

Pas sur la route. De nombreux enfants sortent leur luge pour dévaler les rues transformées par le gel en patinoire. Que d’imprudence! Mieux vaut fréquenter les pistes officielles, par exemple celles des Diablerets, de Leysin, de Moléson-sur-Gruyère ou de Sainte-Croix/Les Rasses, etc. (voir la liste complète sur le site www.myswitzerland.com). La plus longue d’Europe, le Big Pintenfritz à Grindelwald, permet de glisser sur 15 km.

Quel équipement?

Bien s’habiller est un principe de base pour amortir les chutes: un anorak, des pantalons de ski et des gants robustes s’imposent, les mains étant particulièrement exposées. On porte aussi des chaussures montantes, à crampons, qui facilitent le freinage sur les pistes verglacées. Pour sa part, le bpa recommande le port du casque et de lunettes de ski. Enfin, si vous ne louez pas votre matériel, vérifiez le bon état de votre luge en début de saison.

Comment se comporter?

Pour éviter les collisions, on adapte sa vitesse de manière à être capable de s’arrêter en tout temps. On dépasse les autres par la droite ou par la gauche, mais en prévoyant une bonne marge. Et on évite de stationner sans nécessité sur la piste quand elle est étroite et que la visibilité est mauvaise. En cas de chute, on dégage des lieux le plus vite possible. On remonte la piste en utilisant le bord. Enfin, on devrait éviter les descentes, têtes en avant!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina