Femina Logo

news société

Donald Trump devient le 45ème Président des Etats-Unis

Capture decran 2016 11 09 a 07 17 14
© Getty

Le mardi 9 novembre 2016, aux alentours de 8h30, Hillary Clinton appelait Donald Trump pour admettre la victoire de son rival. Elle ne deviendra pas la première Présidente des Etats-Unis.

Personne ne s'y attendait. Certainement que nous la craignions, cette victoire, mais le candidat républicain Donald Trump devait rester une mauvaise plaisanterie - et non pas devenir le nouveau Président des Etats-Unis.

La soirée électorale du 8 novembre avait mal commencé pour Hillary Clinton, laquelle est toutefois parvenue à prendre brèvement la tête à plusieurs reprises durant le dépouillement des urnes. Cependant, aux alentours de 3 heures du matin, la candidate démocrate postait un tweet plutôt sombre, dans lequel elle remerciait toute son équipe «quoi qu'il arrive.» Sans doute pressentait-elle déjà la défaite que nous redoutions tant.


© Getty

Une Trump-mania inattendue

Donald Trump, quant à lui, a enchaîné les victoires, remportant plusieurs Etats-clés tels que la Floride, l'Ohio et la Caroline du Nord. A mesure que les heures passaient, l'avancée du candidat républicain semblait de plus en plus difficile à freiner. Le Washington Post voyait déjà se préciser sa victoire vers quatre heures du matin. Les mines de bénévoles démocrates et de la Team Clinton sont alors indéniablement grises...

Aux alentours de 5h30, le suspense parvenant à son comble, tous les regards se sont posés sur les Etats du Wisconsin et du Michigan. Indispensables à la victoire de Hillary, ils semblaient toutefois pencher vers Donald Trump. Pendant ce temps, le système bancaire américain s'affole, les Internautes désespèrent et la presse rivalise de pronostics après une nuit entière de course à l'information.

Le monde est scandalisé, incrédule et ne comprend pas d'où ont pu venir tous ces votes. Sur la carte des Etats-Unis perpetuellement projetée par la chaîne CNN, les zones de rouge dominent de loin, tandis que le bleu reste timidement tapi dans les coins. A ce point-là, Donald Trump tient une avance de trente grands électeurs, ce qui semble difficilemenr ratrappable, aussi peu de temps avant l'annonce du gagnant. Il s'agit d'un échec et mat, et le monde doit accueillir la nouvelle.

Le Président Trump s'exprime

La victoire est sienne. Il apparaît, glorieux, aux côtés d'une Melania vêtue de blanc, ainsi que de ses enfants. Donald Trump commence poliment son discours en remerciant Hillary Clinton. «Elle s'est très bien battue, déclare-t-il. Nous lui devons beaucoup de reconnaissance, pour tous les services qu'elle a rendus à notre pays.»

Il passe ensuite à son programme, semblant bien plus serein que d'ordinaire: «A tous les démocrates, tous les républicains et tous les indépendants, il est grand temps que nous devenions un peuple uni. Je jure à chaque citoyen que je serai le Président de tous les Américains. C'est si important pour moi.»

Trump clôt son discours par une série de dédicaces, remerciant notamment Melania et Ivanka. «Je remercie ma famille d'avoir supporté toutes ces heures interminables. Ça a été très dur.» Il se répand ensuite en promesses, assurant aux Américains qu'il ne les laissera pas tomber.

Prenons un moment pour envisager la chose, pour imaginer le monde tel qu'il deviendra après cet étrange Election Day; tel qu'il est déjà en train de devenir. La campagne électorale se clôt sur une présidence Trump et le choc est encore frais. Mais comme nous l'avait promis Barack Obama (qui nous manque déjà terriblement), le soleil s'est bien levé, le matin venu.


A lire aussi:
#ElectionDay: Femina se met à l'heure américaine
D-Day: Les stars se mobilisent plus que jamais
Trump VS Clinton: le vote anticipé révèle les premières tendances

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.