Femina Logo

Céline Reymond et Aurélie Penseyres sont amies et belles sœurs. Ensemble, elles ont décidé de relever un défi hors du commun: participer au Trophée Roses des Sables, une course automobile qui partira du sud de la France le 9 octobre prochain, passera par l’Espagne, le détroit de Gibraltar pour finir par rejoindre Marrakech. Cette compétition exclusivement réservée aux femmes est à mille années-lumière du Paris-Dakar: le chronomètre ne compte pas, le but est de parcourir les 6'000 kilomètres qui les attendent en respectant le plus possible les différents points de passage. Il s’agit surtout de participer à une aventure humaine, de rencontrer et d’aider des habitants du Maroc via l’association Enfants du désert. Chaque équipage achemine au minimum 50 kilos de matériel et 10 kilos de nourriture à distribuer ensuite aux personnes dans le besoin. De plus, le Trophée est organisé en partenariat avec l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en.

«Je voulais y participer depuis pas mal d’années, explique Céline, 30 ans. Cette fois-ci, c’était le bon moment.» Séduites par l’aventure qui les attend, les deux jeunes femmes dédient chaque instant de leur temps libre au Trophée. «L’aspect humanitaire de la course nous encourage encore plus à nous battre, confie Aurélie, 27 ans, habitante de Crissier. Nos premiers repas de soutien ont très bien fonctionné, les gens sont touchés par notre projet.» Pour l’instant, «Les Indépa’sables», comme elles se sont baptisées, recherchent des fonds. «C’est un véritable investissement de temps, mais ce projet nous tient tellement à cœur que nous ne comptons pas les heures!»

Entre dunes et insectes

Côté mécanique, Céline et Aurélie sont loin de se définir comme des reines du bitume. «Nous avons le permis, mais ça s’arrête là, rigole Aurélie. Nous allons devoir apprendre à nous servir d’une carte et d’une boussole, à nous orienter en plein désert, à conduire une jeep. Loin de nous effrayer, ces aspects techniques nous stimulent.» Avant le départ de la course, les équipages sont tous invités à suivre une formation dispensée le temps d’un week-end à Narbonne (France).

Les deux Vaudoises comptent les jours qu’il reste avant le départ et l’épreuve qu’elles attendent le plus: l’étape marathon. Les candidates seront alors livrées à elles-mêmes durant 48 heures, forcées de bivouaquer en pleine nature. «On a vraiment hâte d’y être, sourit Céline qui réside à Lausanne. Se réveiller dans le désert, pouvoir admirer les étoiles… Tout cela va être magnifique: on va en prendre plein les yeux! Le seul aspect que l’on redoute, ce sont les insectes: nous avons toutes les deux la phobie de ces petites bêtes!»

Pour suivre les aventures de Céline et Aurélie, abonnez-vous à leur page Facebook «Les Indépa'sables» ou contactez-les par e-mail: lesindepasables@gmail.com.

Les Indépa'sables
1 / 3© DR
Les Indépa'sables
2 / 3© DR
Les Indépa'sables
3 / 3© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.