Femina Logo

Une tartine au beurre de cacahuète? Bonheur! Dormir de travers dans un lit double? Bonheur! Passez une week-end entier en pyjama et sans se brosser les dents? Bonheur! Le bonheur c'est donc un sentiment assez simple à assouvir et dont la satisfaction maximum reste souvent lié à un plaisir purement égoïste. Un truc frappé au coin du bon sens, mais que le professeur Robb Rutledge de l'University College de Londres a décidé de mettre en équation. Histoire non pas de savoir comment être heureux, mais à quel moment. Autant dire l'ultime énigme de l'humanité dont le docteur en imagerie neuronale vient de publier enfin la traduction mathématique dans la revue «Proceedings of the National Academy of Sciences». Ouf, sauvé.

Mais la formule magique qui fait du bien, elle vient d'où? D'un questionnaire rempli par 26 personnes - pas franchement lourd le panel - à qui il était demandé d'imaginer plusieurs situations. A chaque fois, il s'agissait pour le sondé d'évaluer, selon la circonstance, s'il valait mieux perdre ou gagner de l'argent. Un vrai dilemme suivi par un scanner à résonnance magnétique branché sur l'activité du cortex cérébral du sujet en train de se triturer les méninges. Euh vous suivez?

Résutat final, cet algorithme qui a ensuite été testé sur 18'420 cobayes via une application mobile. Tout ça c'est bien joli, mais le bonheur il frappe quand? Eh bien pas au moment où, par exemple, vous déballez un cadeau, mais avant. L'attente serait ainsi un facteur déterminant pour atteindre la félicité du contentement. «Elle influence le niveau de bonheur avant même que le résultat d'une décision soit connu», explique Robb Rutledge en donnant un exemple. «Si vous prévoyez de retrouver un ami dans votre restaurant préféré, votre attente positive peut faire grimper votre niveau de bonheur au moment même où vous prévoyez ce rendez-vous.» Bref c'est la perspective du plaisir qui nous rend heureux. Pour autant que l'attente soit comblée. Se faire poser un lapin? Pas bonheur!

L'équation du bonheur:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.