Femina Logo

Un pyjama, un t-shirt, un âne, la campagne… et Léa. Sans artifices aucun, la blondinette dont la notoriété est grandissante pose pour Juergen Teller, photographe de mode contemporain réputé. Au premier abord innocente, dans les champs ou avec un poussin dans les mains, elle apparait très vite provocante. Poses lascives, se léchant l’aisselle, débraillée dans un escalator ou avachie sur un cheval, Léa étonne. Mais surtout, fait plus improbable dans l’univers clinquant de la mode et du showbiz, l’actrice n’est pas maquillée ni coiffée. Avec une tête « de lendemain d’hier », elle semble réellement tombée du lit. La tenue pyjama-t-shirt détendu-petite culotte vient couronner le tout. L’esthétique un peu grunge des clichés est tendance, mais divise sur Internet.

Certains semblent adorer, d’autres apprécient moins, voir trouvent ridicule. Chez les anglo-saxons, c’est le coup de foudre. Le Huffingtonpost trouve les photos « tellement rafraichissantes», un blog mode juge l’actrice « terriblement cool », tandis qu’un magazine fashion en ligne craque pour ses cheveux « glorieusement sales ». En France, les réactions sont moins marquées, mais aussi moins enthousiastes. L’heure semble plutôt à l’interrogation et à l’ironie. Le site Purepeople.com suggère timidement qu’ « avec ou sans maquillage, la jolie blonde fascine ». Une fascination dont on ne connait pas la nature dans le cas présent, mais qui pourrait bien être négative. Sur la page Facebook de « Jalouse Magazine », les commentaires sont moqueurs et très dubitatifs : les uns se demandent si « c’est ça être radieuse ? », les autres insistent sur le fait que Miss Seydoux à l’air d’émerger d’une grasse matinée. Le Petit Journal de Yann Barthes sur Canal+ (du 28 août) y a aussi ajouté son grain de sel et n’a pas lésiné sur la raillerie.

Bref, chez nous, les clichés dérangent, pendant que l’autre partie de la planète les encense. Le no make-up ne laisse pas de marbre. Est-ce en train de devenir une tendance ? Jalouse n’est pas le premier à se lancer. Lady Gaga a récemment posé pour V Magazine non maquillée (et nue, mais c’est un autre débat). Et pas une semaine passe sans qu’une star ou une autre ne poste une photo d’elle au naturel sur les réseaux sociaux.

De notre côté, on s’interroge sur la place qu’a un magazine glamour auprès de son public et dans la société. Certes, refléter la réalité et être proche des lecteurs est un des objectif visé. Mais le propre d’un magazine est aussi (surtout ?) de faire rêver et d’inspirer. Hors ici, on a plutôt l’impression d’être dans un univers désenchanté, presque pessimiste. Loin de penser que le bataillon de logiciels de retouches photo soit une bonne idée (on suspecte que Léa ne soit ici pas photoshopée), on n’est pas non plus fan du look mauvaise mine-gueule de bois. Une Léa champêtre aux joues simplement rosées et au regard lumineux aurait peut-être été un juste milieu. Espérons que l’ésthétique « no futur » et dépressive n’inspirent pas les jeunes d’aujourd’hui. Les anglophones pensent que quoi qu’on fasse dans la vie, « french girls do it better ». Entendez par là « plus chic ». Mais justement, où est passée la classe parisienne légendaire ? Des covergirls naturelles et fraiches, dans un style nude, on vote pour. Mais là, concernant le style « radieux », il faudra repasser…

Jalouse.fr
1 / 9© DR
Jalouse.fr
2 / 9© DR
Jalouse.fr
3 / 9© DR
Jalouse.fr
4 / 9© DR
Jalouse.fr
5 / 9© DR
Jalouse.fr
6 / 9© DR
Jalouse.fr
7 / 9© DR
Jalouse.fr
8 / 9© DR
Jalouse.fr
9 / 9© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina