Femina Logo

Sommier

Les sommiers en aggloméré contiennent de nombreux composés volatils, notamment des formaldéhydes. Ceux à ressorts métalliques sont encore largement associés à de la mousse synthétique. On en choisira donc idéalement un à lattes et en bois massif, provenant de préférence d’exploitations gérées durablement. Le pin, le bouleau et le hêtre sont les essences les plus répandues mais le bambou est, lui, aussi intéressant car il résiste bien aux chocs et à l’humidité.

Si le bois est verni, peint ou ciré, il faut en outre s’assurer que les traitements utilisés sont également d’origine naturelle. On privilégiera les sommiers dont les lattes ont été assemblées sans colle, afin d’éviter les substances toxiques. Et si on opte pour un sommier tapissier – c’est-à-dire recouvert de tissu – on s’assure que l’habillage est en fibres naturelles.

Matelas

Avant de tester son confort, on se penche sur sa composition. A éviter d’emblée les mousses dont les composants font partie de la famille des «poly» (polyuréthane, polypropylène, etc.), qui sont des dérivés de l’industrie pétrochimique. Le latex 100% naturel présente de nombreux atouts. Ce matériau renouvelable, issu de la sève de l’hévéa, est très confortable et résistant. Il a aussi l’avantage de réguler la température, de bien absorber l’humidité et d’empêcher la formation de moisissures.

On peut également choisir un matelas en laine ou composé d’autres fibres naturelles végétales ou animales (coton, le bambou, le chanvre ou encore le crin de cheval).Attention, bien que ces matières soient naturelles, certaines – laine et crin notamment – peuvent ne pas convenir aux personnes souffrant d’allergies.

Oreiller

Les étiquettes sont parfois trompeuses et la mention «coton naturel» peut ne concerner que l’enveloppe et cacher un rembourrage synthétique. Méfiance donc au moment de choisir son oreiller. A l’instar du matelas, le latex, le coton ou le bambou peuvent lui servir de garnissage. La plume est également largement répandue. Et pour limiter les risques d’allergie, les plumes et les duvets utilisés sont désormais lavés et stérilisé.

Côté rembourrage, le recours aux céréales est aussi en plein développement. Les cosses de sarrasin, très malléables, donnent ainsi des oreillers ergonomiques et ne font presque pas de bruit lorsque l’on bouge. Le millet permet aussi d’obtenir un soutien tout en douceur, s’adaptant aux différentes positions lors du sommeil. Pour ceux qui préfèrent avoir quelque chose de plus ferme, l’épeautre est l’idéal.

Couette et linge de lit

Ce ne sont pas les matières qui manquent pour s’enrober de chaleur et de douceur naturelle. Pour le rembourrage de la couette, la plume et la laine assurent un confort thermique parfait. On ne lésine pas non plus sur la qualité de l’enveloppe et on choisit de préférence un coton au tissage très serré. Pas envie de partager son lit avec une bête à poils ou à plumes? On opte alors pour la soie ou le Tencel. Ce dernier est une viscose – fibre artificielle issue de la cellulose contenue dans le bois – qui a l’avantage d’être très facile à entretenir.

Enfin, pour les taies d’oreillers, draps et housses de couettes, mieux vaut sélectionner du coton bio ou d’autres fibres naturelles comme le lin ou le chanvre, en vérifiant toutefois que les teintures ou les procédés de blanchiment utilisés sont, eux aussi, naturels.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina