Femina Logo

news people

Cher, la diva militante qui balance sur Brett Kavanaugh et Donald Trump

Cher mamma mia go again

A l’affiche du film feel good «Mamma Mia! Here we go again», elle joue… la maman de Meryl Streep. Un hommage à la discographie d’ABBA qui lui a donné envie de sortir un album, son 26e, entièrement consacré au mythique quatuor suédois.

© Getty images

C'est qui?

Cher, alias Cherilyn Sarkisian, a tendance à brouiller les cartes. Normal quand on est sur le devant de la scène depuis plus de… 53 ans. Oui, le tube «I got you babe», chanté en duo avec Bonny, date de l’été 1965. Depuis, cette diva métissée (elle a des origines Cherokee par sa mère et arménienne par son père) est passée au disco, puis à la pop, à la dance music, tout en réussissant à se faire une belle place au cinéma. On retiendra son Oscar de la meilleure actrice, en 1987, pour «Eclair de lune», avec Nicolas Cage, le génial «Les Sorcières d’Eastwick» ou encore «Mystère Silkwood», avec Meryl Streep et Kurt Russell.

Pourquoi on en parle?

C’est son talent sur Twitter (plus de 3,5 millions de suiveurs) qui lui offre une popularité 2.0. Virulente (c’est parfois un euphémisme), politiquement très engagé, elle s’en prend régulièrement à Donald Trump (un Fucking idiot) et à ses partisans.

Ses derniers tweets sont ainsi destinés au candidat à la Cour suprême Brett Kavanaugh, soupçonné de tentative de viol, et à «tous ces vieux républicains misogynes qui traitent les femmes comme des retardées mentales…».

Hommes et femmes politiques y sont souvent traités de bitch, et elle veut que Barack Obama revienne pour «mettre des coups de pied au cul».

Scandale: l'administration Trump veut réautoriser la chasse aux louveteaux dormant dans leurs nids

Qu'est-ce que les autres en disent?

Elle est très fière que POTUS (the President of the United States) en personne la traite de «loser très seule et très malheureuse». Forcément, il n’est pas le seul.

«J’ai reçu des menaces de mort de ses supporters, relatait-elle dans le «New York Times» début septembre, avec des montages photos de moi dans des chambres à gaz.»

Mais elle s’en fiche, évidemment. «Ma mère me battrait à mort si je mentais. Je ne vais pas commencer maintenant.»

Son actu?

A l’affiche du film feel good «Mamma Mia! Here we go again», elle joue… la maman de Meryl Streep. Un hommage à la discographie d’ABBA qui lui a donné envie de sortir un album, son 26e, entièrement dédié au mythique quatuor suédois. Dancing Queen – c’est son nom – est dans les bacs.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Dans vos écouteurs

E8: Mieux s'organiser, pour tirer le meilleur de chaque journée

Bullet journal, méthode d'Eisenhower, anticipation, quête de perfection... la coach Caroline Moix nous parle d'organisation, pour nous aider à accorder davantage de notre temps à ce que nous aimons vraiment.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.