Femina Logo

famille

Chaque heure de télé, c’est 7 minutes de sommeil en moins chez l’enfant

Chaque heure de télé, c’est 7 minutes de sommeil en moins chez l’enfant
© DR

Déjà décriée par différentes études, la télévision, en plus de majorer le risque de surpoids et d'augmenter la pression artérielle, est aussi pointée du doigt pour son risque sur le sommeil. Si les scientifiques ont déjà établi qu'un excès de stimulation audiovisuelle pouvait provoquer un déficit de l'attention et un pic d'hyperactivité, une nouvelle étude cohorte du MassGeneral Hospital for Children et de la Harvard School of Public Health s'est cette fois-ci intéressée au lien temps passé devant l'écran cathodique et à la durée du sommeil chez les plus petits.

Sur la base du projet Viva, une étude sur les facteurs de santé pendant la grossesse et les premières années de vie, plus de 1.800 enfants âgés de 6 mois ont été suivis pendant huit ans. Des données sur leur consommation de programmes télévisés ont été relevés tous les six mois, puis annuellement jusqu'à l'âge de 8 ans.

Or, les chercheurs, dont les résultats doivent être publiés dans la revue Pediatrics du mois de mai, ont établi que chaque heure supplémentaire de télévision était associée à une réduction de la durée du sommeil de l'enfant. Celle-ci allait de 7 minutes de moins quotidiennement pour chaque heure de télévision supplémentaire, essentiellement chez les garçons. Installer la télévision dans la chambre revient même à abaisser le temps de sommeil d'une demi-heure par jour, analysent les chercheurs, particulièrement chez certains groupes minoritaires.

Limiter son utilisation reste, selon eux, la meilleure des alternatives pour préserver sa santé physique et mentale.

Un enseignement bon à tirer lorsque l'on sait qu'un manque de sommeil chez l'enfant, même léger, peut avoir des répercussions sur le comportement, les apprentissages et la mémoire.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina