Femina Logo

Il dit d’elle…

FEMINA  Racontez-nous ce qui vous a frappé chez Brigitte la première fois que vous l’avez rencontrée…
YANN Ce n’est pas vraiment explicable, mais je dirais: notre échange de valeurs communes. Cela me semblait fondamental. Nous sommes tout de suite entrés dans une grande discussion.

Vous étiez libre?
Oui, nous étions disponibles tous les deux.

Etes-vous du genre téméraire ou plutôt réfléchi en amour?
Téméraire, il va sans dire! Mais je n’ai pas vraiment dû prendre les devants. Tout sonnait comme une évidence. Lors de notre premier déjeuner à Lausanne, alors que nous n’avions même pas échangé un baiser, étonnamment, mes amis nous lançaient: «Ça va les amoureux?» Pour eux, nous étions déjà un couple.

Vous souvenez-vous de votre premier baiser?
Je ne voudrais pas l’oublier! Dans quelles circonstances? Je me rappelle que c’était sur la bouche. (Rires).

Qui a décidé de faire le pas de la vie à deux?
C’est une décision commune. Les trajets sont devenus pesants et, quand il m’arrivait de dormir chez moi, je retrouvais un appartement vide et froid. Je ne me sentais pas bien. Nous avons projeté de nous installer ensemble en parfaite collégialité. On est vieux, quoi!

Que Brigitte ait des enfants ne vous a donc pas fait réfléchir?
Me faire réfléchir? Mais c’était une condition sine qua non! Les gens qui ont des enfants ont un autre rapport à la vie, à eux-mêmes. Cela sans aucun jugement de valeur pour les autres.

Son fils et ses filles vous ont-ils tout de suite adopté?
Je dirais que tout s’est bien passé. J’en ai été étonné et ravi. Les enfants sont assez directs et ont besoin de limites. Lorsque nous sommes arrivés dans la maison où se regroupait la famille, j’ai dit: «Ici, il y a de nouvelles règles, vous avez les vôtres, on en discute.» Au final, les enfants ont un regard assez distant, ce sont de grands «ego sur pattes» (Rires). Très chouettes d’ailleurs. Pour eux, ce qui compte, c’est manger le soir, se divertir en fin d’après-midi et recevoir beaucoup d’amour.

Travailler ensemble, vous diriez que c’est du bonheur ou quelquefois difficile?
C’est super! Brigitte est si créative, participative.

Si un homme lui tourne autour, comment réagissez-vous?
Je ne suis pas jaloux. D’ailleurs, la jalousie n’est-ce pas un manque de confiance en soi? Je reçois plein d’amour, et l’amour crée la confiance en soi.

La fidélité est-elle importante dans un couple?
Elle est son pilier. Certains prônent le contraire et fréquentent régulièrement les lieux de libertinage en disant que cela ne change rien entre eux… Il suffit d’attendre pour voir le résultat!

Elle dit de lui…

FEMINA Brigitte, parlez-moi de votre rencontre avec Yann.
BRIGITTE La Fondation Blackswan, active dans la recherche des maladies rares et orphelines, m’avait demandé de devenir leur ambassadrice. J’avais fait des photos pour eux, mais je ne les avais jamais rencontrés. Le docteur Olivier Menzel, le fondateur, m’a invitée à une soirée organisée à La Fusterie, à Carouge. C’était fin 2011. En arrivant, j’ai été accueillie par le porte-parole de la fondation: Yann Vaucher! Dès que je lui ai serré la main, je ne suis dit, c’est un chouette type celui-là…

Un apprivoisement en douceur ou une passion immédiate?
Ni l’un, ni l’autre. La passion dévorante, c’est destructeur. Nous deux, c’était simple, évident, naturel.

Comment vos enfants ont-ils pris l’arrivée de ce nouvel homme dans votre vie?
Ils l’ont tous très bien vécu (ndlr: Brigitte a trois enfants, un garçon de 16 ans, et deux filles de 10 et 8 ans), tout simplement parce qu’ils m’ont sentie heureuse. En juin de cette année, nous avons tous emménagé dans une nouvelle maison. Chacun y a trouvé des avantages. Et c’est ensemble que nous avons traversé le chamboulement.

Yann a-t-il su faire preuve de patience, d’humour, d’amour?
Mais Yann «est» tout ça! Il n’a pas besoin de «faire preuve de…» C’est en lui. L’avantage avec l’âge, c’est que l’on se connaît, que l’on peut être soi-même et montrer son vrai visage. Chacun a vécu d’autres histoires, d’autres bonheurs ou malheurs, et affiche simplement son authenticité.

Une envie de bébé?
Vous rigolez! Nous avons assez d’enfants à nous deux, et Yann est lui-même grand-papa.

Etes-vous jalouse?
Non, pas de nature, et je n’ai aucune raison de l’être. Que vous dire? Je ne me suis jamais retrouvée dans une situation qui pourrait me rendre jalouse. Et, quoi qu’il en soit, c’est un sentiment destructeur.

Seriez-vous prête à pardonner s’il «regardait ailleurs»?
En cas d’incartade, vous voulez dire? Pardonner n’est pas le sujet. Cela ne vaudrait simplement pas la peine de continuer… Mais la vie est étonnante et, comme chacun sait, le cœur a ses raisons que la raison ignore.

Quelle a été sa plus belle preuve d’amour?
Le fait d’habiter ensemble! Je ne me souviens pas qui de nous deux a lancé l’idée. Nous parlons tellement… Nous avons dû le décider d’une seule voix.

Yann sait-il vous dire «je t’aime»?
Oui, mille fois oui! Il le fait avec des mots, mais aussi en me soutenant, me conseillant, me motivant. C’est avec lui que j’ai créé le Brigitte show pour le web (ndlr: sa série en ligne).

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina