Femina Logo

news société

Berlin sous le choc: l'attaque du marché de Noël fait 12 morts

Camion
© Twitter BFMTV

Aux alentours de 20 heures, le lundi 19 décembre, un camion a foncé au cœur de la foule rassemblée sur la Breitscheidplatz, où se tenait un marché de Noël. Mardi matin, la police allemande affirme enquêter sur la piste d’un «probable attentat terroriste.» Le conducteur du véhicule aurait «délibérément» accéléré et percuté le marché.

Le drame a dérobé la vie de douze personnes, faisant également 48 blessés, dont certains sont dans un état critique. Une centaine de pompiers sont intervenus plusieurs heures durant. Angela Merkel, dont le porte-parole faisait par de la tristesse lundi soir, ne s’est pas exprimée avant mardi matin. Vêtue de noir, elle a affirmé lors d'une courte déclaration qu'il serait particulièrement diffiicle à supporter pour l'Allemagne que le responsable de l'attaque soit effectivement un requérant d'asile.

«Comment continuer à vivre après cela?» se demande-t-elle. «Je ne sais pas comment nous allons pouvoir vivre avec cela. Tout ce que je peux dire, c'est que nous ne voulons pas renoncer aux marchés de Noël. Nous allons continuer à vivre ensemble, avec tous ceux qui veulent vivre avec nous en Allemagne.»

Un suspect a été arrêté

Le conducteur présumé du véhicule, aurait tenté de prendre la fuite une fois le camion immobilisé au milieu des décombres. Il a été arrêté à deux kilomètres du lieu du désastre et subit actuellement un interrogatoire, selon The Guardian. Aucun détail concernant son identité n’a été rendu public, mais d'après Le Figaro, plusieurs médias allemands tels que Der Tagesspiegel parlent d’un demandeur d’asile afghan ou pakistanais, arrivé en Allemagne en tant que réfugié au mois de février.

A l’intérieur du camion immatriculé en Pologne, le corps sans vie d’un individu d’origine polonaise a également été découvert. Son identité n’a pas encore été communiquée par la police. L’AFP indique cependant qu’un responsable de l’entreprise propriétaire du camion a avoué avoir perdu tout contact avec son conducteur aux alentours de 16 heures, lundi soir. Il est possible que le véhicule ait été volé, mais l’enquête est encore en cours.

Nous adressons toutes nos condoléances aux familles et aux proches des victimes. Toutes nos pensées vont vers la capitale allemande: aujourd’hui, nous sommes tous des Berliners. #PrayforBerlin.


A lire aussi:
13 novembre: la France rend hommage aux victimes des attentats
Attentats de Nice: se réveiller ce matin... et pleurer

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.