Femina Logo

Bientôt 60 ans, et pas une ride. Un petit ami toujours souriant. Des jobs de rêve. Et comme si cela ne lui suffisait pas, voilà que Barbie s'invite au musée. Aux musées, plus exactement. Elle aurait presque de quoi agacer, non?

Aux Arts Décoratifs de Paris, d’abord (jusqu’au 18 septembre 2016). Plus de 750 modèles y sont exposés, et offre deux lectures: pour les enfants, le bonheur jubilatoire de simplement admirer les looks de l’iconique poupée, et pour les adultes la possibilité de la replacer dans une perspective historique et sociologique. Car entre le premier modèle de 1959 et les variations d’aujourd’hui, il en a coulé de l’eau sous les ponts.

Fascinant de découvrir les Barbie habillées par des grands couturiers, la Barbie Star Trek ou Grease, la Barbie astronaute (en 1965, avant Neil Armstrong!), hôtesse de l’air ou prof d’aérobic. A chaque fois, c’est un pan de notre société qui apparaît en filigrane. Saviez-vous que le vrai nom de Barbie est Barbara Millicient Roberts, et qu’elle est originaire du Wisconsin? Et qu’elle a exercé plus de 150 métiers différents, qu’elle s’est présentée quatre fois à l’élection présidentielle? On a tous à apprendre d’une plus petite que soi.

Mais les barbimaniaques devront aussi traverser l’Atlantique pour pouvoir admirer la plus importante collection au monde de Barbie(s) haute couture. Elles sont plus de 1000 à s’être réunies aux Cours Mont-Royal, à Montréal. Barbie Cléopâtre, Kate Middleton ou Barbra Streisand, habillée par Versace ou Dior, aucune ne ressemble vraisemblablement au modèle que vous aviez petite…

I can't even these Barbies are too awesome. #lcmrxbarbie

Une photo publiée par Hayley Juhl (@hjuhl) le

Barbie Expo #lcmrxbarbie

Une photo publiée par Raya Star (@rayastar) le

Absolutely obsessed with the #BarbieExpo! Amazonia Barbie rocking some jagua henna! ;) #launch #igersmontreal #montreal#LCMRxBARBIE

Une photo publiée par Riva Ali | MONTREAL (@vivalahenna) le


A lire aussi:
Petite, grande ou ronde, Barbie nous ressemble enfin!
Barbie se met enfin aux ballerines
Barbie hipster a son compte Instagram

1 / 4

Avant Neil Armstrong, Barbie s'envoie dans l'espace (1965).

© DR
2 / 4

Elle a même ravi le coeur de Don Draper, dans sa version Mad Men.

© DR
3 / 4

Avec un léger accent allemand, la Barbie Lagerfeld.

© DR
4 / 4

Vétérinaire, paléontologuie, hôtesse de l'air, mais aussi chirurgienne, notre Barbie.

© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina