Femina Logo

Dominique, 52 ans, Ogens

A moins que les anges ne se déguisent pour passer inaperçus? Ce jour-là, je m’étais rendue à Genève pour un cours de développement personnel. Nous étions déjà tous assis quand elle est arrivée. Elle nous a salués et a expliqué qu’un pneu de sa voiture avait crevé. J’ai tout de suite aimé son calme, sa présence douce et tranquille. A cet instant, je ne savais pas que se tenait là, à quelques mètres de moi, une femme qui allait bouleverser ma vie, modifier la vision que j’en avais, l’élargir en quelque sorte.

Puis nous nous sommes retrouvées dans un groupe de formation à la relation d’aide. Pendant plus de deux ans, nous avons exploré nos mille et une facettes, nos croyances, nos limites. Nous avons beaucoup ri et pas mal pleuré aussi. L’aventure avait commencé. J’étais impulsive voire colérique. Elle était calme et pondérée. J’étais anxieuse voire angoissée. Elle était confiante et sereine. Alors quoi, un ange vraiment? Non! Plutôt une femme qui avait quelques longueurs d’avance et qui avait peu à peu appris à accueillir et aimer les diverses facettes de son être.

Y a-t-il une autre façon de se transformer, si ce n’est d’aimer tout ce qui nous constitue? Accueillir l’ombre afin que la lumière s’étende tous les jours un peu plus loin sur nos terres…Voilà ce qu’elle m’aura appris, sans paroles, sans morale; je n’ai eu qu’à la regarder vivre, jardiner, prendre soin de sa maison et des siens. Sa maison justement…un havre de paix, un lieu de ressourcement. C’est là qu’en tant que thérapeute, elle offre son temps, son écoute, sa présence. Alors, ouvrez grands vos yeux, il y a peut-être, près de vous, un «ange» aux mains pleines de cambouis!

La semaine prochaine retrouvez Niamh grâce à

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina