Femina Logo

news people

Angelique Kidjo récompensée aux Grammys pour «Eve», album dédié aux femmes africaines

Angelique Kidjo en plein show.
© DR

«Cet album est dédié aux femmes d'Afrique, leur beauté et leur résilience», a déclaré la chanteuse béninoise en recevant son prix. «Femmes d'Afrique, vous êtes formidables!», a-t-elle dit.

«Pour moi, la musique est une arme de paix et aujourd'hui plus que jamais les artistes ont un rôle à jouer dans la stabilité du monde», a-t-elle ajouté sur la scène du Staples Center de Los Angeles en recevant son prix, après une petite danse de joie à l'annonce qu'elle avait gagné. Kidjo, qui concourrait notamment face au chanteur brésilien vedette Sergio Mendes, qui vit principalement à New York, est retournée au Bénin pour travailler sur «Eve» et a voyagé avec un enregistreur pour capter les rythmes et harmonies des chœurs de femmes.

Elle a aussi voyagé ailleurs en Afrique et au total a enregistré plus de 100 femmes, dont sa mère. «Je voulais que le monde ne voit pas les femmes africaines seulement à travers le prisme du viol et de la misère. Elles ont aussi une vie décente. Quand je suis là-bas les femmes me demandent 'mais quoi, les femmes occidentales n'ont jamais de difficultés?'», a-t-elle expliqué devant les journalistes.

L'album comprend une série de collaborateurs éclectiques comme l'Orchestre philharmonique du Luxembourg ou le groupe de rock indépendant Vampire Weekend. Kidjo avait déjà remporté un Grammy pour l'album «Djin Djin» en 2007, auquel ont collaboré le guitariste légendaire Carlos Santana et la star R&B Alicia Keys. Elle a précisé travailler à présent avec le compositeur Philip Glass.

La chanteuse de 54 ans est connue pour son militantisme, notamment sa lutte contre le changement climatique et pour l'amélioration de la santé publique en Afrique de l'ouest frappée par l'épidémie de fièvre hémoragique Ebola.

«Agolo», un des hits d'Angélique Kidjo:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E13: Se libérer des tensions physiques dues au stress

Une mâchoire serrée, le ventre retourné, un nœud derrière l'omoplate... les périodes chargées sont souvent celles des petits maux agaçants. Afin de comprendre et de mieux gérer ces tensions physiques, nous accueillons Sarah Bezençon, psychologue de la santé. De sa voix apaisante, elle nous rappelle que ces petites douleurs du quotidien sont en réalité des messages que tente de nous faire parvenir notre corps, et qu'elles peuvent être chassées grâce à des techniques toutes simples.

Dans vos écouteurs

E12: Prendre soin de son couple quand on a des enfants

Dans ce 12e épisode destiné aux parents et aux futurs parents, la thérapeute de couple Anne-Dominique Spertini nous donne des clés et des conseils, destinés à concilier le rôle de «maman» ou de «papa» avec le rôle de conjoint. Rassurante et sincère, elle évoque l'importance de la communication (verbale et physique), la sexualité, la culpabilité, la fatigue et le manque de temps libre. Pour se rappeler qu'on ne peut faire davantage que de son mieux (et que la perfection n'existe pas!).

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.