Femina Logo

Son ami imaginaire

Comme le personnage de Hurley dans la série Lost, les disparus, le leader de Nirvana avait depuis l’enfance pris l’habitude de causer à un double irréel. C’est d’ailleurs à Boddah, cet ami uniquement présent dans sa tête, qu’il s’adresse dans une lettre laissée en guise d’adieu avant son suicide.

Son meurtre fantasmé

La rumeur selon laquelle il aurait été assassiné va bon train, autant, au moins, que celle qui veut qu’Elvis Presley ne soit jamais mort et coule des jours tranquilles sur une île déserte. Ainsi, dans le documentaire Kurt et Courtney, un musicien américain membre du groupe The mentors affirme avoir été contacté par Courtney Love, qui lui aurait proposé 50 000 dollars pour tuer son mari. Il dit avoir refusé… Autre bizarrerie, aucune empreinte n’aurait été retrouvée sur le fusil.

Sa pochette d’album la plus mythique

Véritable bombe à fragmentation lancée dans l’univers rock, Nevermind s’est aussi fait connaître pour sa couverture originale. Son bébé nu nageant sous la surface de l’eau d’une piscine et se dirigeant vers un billet de banque accroché à un hameçon a même été retrouvé par les médias en 2011. Spencer Elden, alors âgé de vingt ans, s’est volontiers plié au jeu d’une nouvelle prise de vue dans les mêmes conditions. Le photographe a toutefois été obligé d’élargir le cadre...

Son engagement contre la violence

Très proche d'un camarade homosexuel durant sa jeunesse, il est écœuré par la discrimination dont celui-ci est victime. Devenant lui-même l'objet de moqueries et de ragots à propos de sa sexualité, il couche dans son journal: «Je ne suis pas gay, même si j'aimerais bien, juste pour faire chier les homophobes». Plus tard, alors que le succès de Nirvana est à son paroxysme, il s'insurge contre deux de ses fans ayant violé une femme en chantant Polly, le sixième titre de Nevermind. Alors que sort l'album de faces B Incesticide, Cobain tient à ajouter un commentaire sur cette affaire à l'intérieur du livret, où il affiche son dégoût le plus profond à la vue de tels individus dans son public.

Sa lettre d’adieu

Pour les fans de Kurt, la lettre d’adieu qu’il rédigea avant de mourir est la preuve que son suicide n’en est pas vraiment un. Pourquoi? Elle contiendrait deux écritures distinctes selon les graphologues. Plus tard, Courtney Love a eu le malheur de révéler par inadvertance qu’une seconde lettre d’adieu existait. Ce qui n’était pas pour éclaircir le mystère.

Sa précocité

Dès l'âge de trois ans, il chantait des titres des Beatles. On lui offre finalement une guitare hawaïenne quatre années plus tard, puis une petite batterie. Cherchant à s'évader d'une vie familiale extrêmement conflictuelle et mouvante, le jeune Kurt s'est rapidement lancé dans l'écriture de chansons, recherchant avec exigence ses partenaires de scène, et n'hésitant pas à les congédier lorsqu'ils étaient trop peu impliqués ou trop en décalage avec le style qu'il désirait façonner.

Son épouse controversée

L'impopularité de l'épouse de Courtney Love chez les fans de Nirvana, souvent accusée d'opportunisme au même titre que Yoko Ono avec John Lennon, contribue sans doute à garder vivace hypothèse du meurtre. Il se murmure notamment que Kurt Cobain aurait écrit une grande partie de l'album Live Through this, premier succès du groupe The Hole, dont Courtney est justement la voix. Ils se sont rencontrés au tout début des années 90. Ont eu une fille, Frances, née en 1992. Une venue au monde alors que les deux parents nageaient dans un océan de drogues. Héroïne, Méthadone... Un cocktail maléfique qui a suivi le couple jusqu'à la fin.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.