Femina Logo

news société

52 minutes de travail pour 17 minutes de pause: le tempo à adopter pour être efficace au job

Bureau: quel tempo adopter pour être efficace?

Attention à s'accorder des pauses «intelligentes» pour recharger son cerveau: pas question de scroller sur Instagram, mieux vaut sortir prendre l'air ou lire un roman.

© Bruce Mars

«Work work work work work», scandait Rihanna. «Pause pause pause pause pause», aurait-on envie de lui répondre. Car pour optimiser ses 8 heures de travail quotidiennes, il faudrait s’accorder un temps de repos conséquent. C’est ce qu’affirme une étude réalisée par Draugiem Group, une start-up active dans le domaine des réseaux sociaux en Lettonie.

Pas plus d'une heure de travail

Le rythme à adopter? «52/17», soit le ratio «travail/repos» le plus productif. Lorsque les employés travaillent durant 52 minutes puis s’accordent 17 minutes de pause, ils sont intensément concentrés et ont de meilleures idées. Ces tranches font office de «sprints productifs», comme l’explique «The Muse». Le temps «off» permet ensuite à leur cerveau de se reposer, avant de démarrer une nouvelle tranche de job.

#JobDeRêve: Clenia Martins, créatrice de décorations cousues main

Par contre, interdiction de scroller son feed Instagram ou de surfer sur YouTube. Ce break doit être consacré à des activités qui ressourcent réellement: petite promenade, sport entre collègues et lecture d’un roman sont vivement recommandés. S’accorder des pauses efficaces permet également d’éviter la tentation de checker rapidement ses e-mails, ce site d’e-shopping qui nous fait de l’œil ou de subir le coup de barre de 14h.

Renouer avec davantage de concentration

Cette déconnexion s’avère nécessaire si l’on souhaite améliorer la qualité de son travail, souligne également «The Muse»:

La concentration fonctionne comme un muscle: il faut lui accorder du repos pour qu’elle puisse à nouveau se mettre en route et ne pas être surchargée de travail.

Le cerveau humain n’est absolument pas programmé pour rester concentré durant 8 heures d’affilée. Si l’on s’épuise, il faudra ainsi bien plus que 17 minutes pour revenir dans le vif du sujet. Ce laps de temps vous paraît trop important (à vous ou à votre boss)? Commencez par tester de petites pauses de 5 à 10 minutes toutes les heures. Le résultat pourrait bien vous surprendre…

Emploi: les jobs à éviter si vous ne voulez pas finir au chômage

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina