Femina Logo

news société

10 phrases que l’on ne veut plus entendre à Noël

10 phrases que l’on ne veut plus entendre à Noël

«Tu veux quoi comme cadeau?»

© DR

1. «Maman, c’est dans combien de jours Noël?»

Les enfants sont formidables. Mais un brin monomaniaque. A l’approche des grands moments de leur vie, une partie de leur cerveau se déconnecte et perd toute notion du temps qui passe. Grand départ en vacances, anniversaire imminent… les «C’est quand qu’on…?» s’enchaînent sans répit. On a envie de leur dire que le calendrier de l’Avent qu’on a mis deux heures à assembler et qui, ô joie suprême, délivrera au quotidien ces petits bidules Playmobil ou Lego qui finissent par terre et vous niquent les pieds, est là pour ça. Mais non, rien n’y fait. Tous les jours la chair de votre chair vous prend pour une horloge parlante. Vivement le 24.

2. «On fait une dinde ou un chapon?»

C’est la question centrale. Celle sur qui tout le monde a son avis. La dinde, c’est trop sec, le chapon, c’est trop gros. La pintade pas assez fête. En fait, chacun, et surtout ceux qui ne cuisinent pas, y va de ses goûts et dégoûts autour du choix de la gallinacée. Une règle s’impose: c’est moi qui choisis. Voilà.

3. «Cette année, on ne s’offre que des cadeaux home made!»

Alors là, c’est le pompon! Collier en pâte Fimo, confiture trop sucrée, écharpe en laine gratounette moutarde… on a donné. Déjà qu’on est obligé de supporter les bracelets de nouilles et les pots à crayon rouleaux de PQ de nos mômes… on refuse d’être obligé de s’extasier devant la dernière horreur création des membres de la famille. Adeptes du DIY de tous poils, et à moins que vous soyez des artistes ou artisans reconnus (il y en a et on les aime!), gardez vos chefs-d'œuvre pour vous. On vous permet même de ne pas nous offrir de cadeaux. On le promet, on ne vous en voudra pas. Mieux: on vous en saura gré.

4. «Le Père Noël est passé!!!!!!»

Il est six heures du matin et c’est le choc. Tout juste couché après avoir ingurgité deux tonnes de nourriture, bu trois litres de vins, débarrassé une table pour 50 personnes, s’être tapé le lavage à la main du service en cristal et l’emballage des cadeaux de dernières minutes, vous êtes réveillés par la marmaille avide d’aller voir au salon si l’homme en habit rouge a fait son office.

Là, passé l’impression d’avoir été sorti du lit par un assaut du GIGN, vous vous traînez dans le salon glacial revêtue de votre plus mignon pyjama en molleton pour assister impuissant à l’arrachage des paquets cadeaux. Le top dans tout ça? C’est que tout cela (y compris le pyjama et la tête défaite) sera immortalisé par la caméra de tonton Roger.

5. «Le 24 c’est chez toi ou chez moi?»

C’est le moment dans l’année où vous testez vos talents de diplomate, indispensable pour négocier le lieu, donc le côté de la famille chez qui va se dérouler le Réveillon de Noël. Maman? Belle-maman? Chez vous?

On n’a pas les chiffres mais nombre de divorces auraient pour origine cette phrase. Dans ces moments-là, relativisons et ayons une pensée émue pour les familles recomposées. Courage.

6. «J’ai faim»

C’est là le moment de réexpliquer à tout le monde la signification de Noël et du mot Réveillon. Non, on ne se mettra pas à table à 18 h 30. Calmez les ardeurs de votre cousin Suisse allemand et des fans d’André Rieu qui veulent avoir fini à temps pour regarder le dernier concert de leur idole à la télé. Proposez d’aller écouter la chantée de la chorale du coin ou d’assister, selon vos convictions, à la messe de minuit.

7. «Le sapin, Nordman ou Epicea?»

Vous ne voyez pas la différence? Moi si. En gros, le choix se résume à faire primer l’olfactif sur le pratique. A vouloir l’odeur de forêt, quitte à accepter que votre parquet se transforme en sous-bois jonché d’aiguilles de pin. Personnellement, l’épicéa local a ma préférence. Chéri a un très bon coup de balai.

8. «On offre quoi à la maîtresse?»

Sur votre check-list, tout est OK. Chaque personne qui vous est plus ou moins chère aura son cadeau. Quand soudain, la veille du départ en vacances scolaires, Junior vous demande le petit cadeau qu’il va se faire une joie d’offrir à sa maîtresse qu’il aime tant. Horreur! Vous aviez bien le sentiment d’avoir oublié quelqu’un… Courir en ville un 20 décembre? Impossible. Faudrait déjà que vous puissiez vous parquer. Dans ces cas-là, optez pour la fournée de madeleines ou passez un coup de fil à votre tata bricoleuse (voir numéro 3). Pour une fois, son talent sera providentiel.

9. «Petit Papa Noël, quand tu descendras du ciel»

Prévenir tout le monde avant. Tino Rossi est interdit. Tout comme André Rieu. C’est comme ça un point c’est tout.

10. «Tu veux quoi comme cadeau?»

Parce qu’on a passé l’âge de faire notre liste au Père Noël, et que de toute façon, on ne croit plus en son existence depuis longtemps, on en appelle à votre imagination. On vous rappelle juste, et à toute fin utile, d’oublier bricolage fait maison, CD de Tino Rossi et d’André Rieu (voir points précédents si besoin d’éclaircissements).

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina