Femina Logo

27 ans. La fougue d’une jeunesse baladée entre les fêtes VIP et la culture branchée des hipsters. Et un premier film coup de poing dans le ventre. Avec «Palo Alto», chroniques en spirale descendante d’une tribu d’adolescents californiens, Gia, benjamine de la famille Coppola, est la dernière révélation d’une dynastie décidément inépuisable en talents cinématographiques. A l’orée d’une carrière prometteuse de réalisatrice, il est temps d’en savoir plus sur cette jolie brune à la créativité bouillonnante, nièce de Sofia et petite-fille de Francis Ford.

1. Elle a participé à plusieurs films réalisés par des membres du clan Coppola.

Chez les Coppola, on fait du cinéma comme on organise une partie de carte le dimanche après-midi: tout ça se passe en famille. D’ailleurs, elle n’a que trois ans lorsque la caméra de Francis Ford la capture et lui offre sa première apparition au grand écran, un peu par hasard à vrai dire, alors qu’elle gambade sur le plateau de tournage du «Parrain 3». Bien plus tard, Gia assiste sa tante Sofia dans l’élaboration des costumes de «Somewhere», puis œuvre en tant que consultante artistique pour «Twixt», le dernier opus du grand-papa.

2. Elle n’a jamais connu son père.

Gian-Carlo était le fils aîné de Francis Ford Coppola et mourut quelques mois avant la naissance de Gia, victime d’un violent accident de hors-bord à seulement 22 ans. Une tragédie qui hante toujours la famille. Et continue de rôder dans certains films du maître.

3. James Franco est son meilleur ami.

Avec le héros du «127 heures» de Danny Boyle, ils sont comme les deux doigts de la main. Et une main des plus productives. Elle, de son côté, a adapté le recueil de nouvelles écrit par James Franco, «Palo Alto», pour monter son film éponyme. Lui, ami de la première heure, a accepté de financer une partie du projet avec ses propres deniers et d’endosser au passage le rôle d’un professeur de sport particulièrement ambigu.

4. Elle compte l’acteur Nicolas Cage parmi ses cousins.

Des stars dans tout son entourage. Jusqu’au sein de sa propre famille. Nicholas Kim Coppola, alias Nicolas Cage, est en effet le neveu de Francis Ford et le cousin germain de Sofia. On remarquera néanmoins que les styles respectifs de l’acteur spécialiste des blockbusters et de la jeune surdouée des Coppola ne se recoupent que très peu…

5. Elle a révélé le fils de Val Kilmer dans «Palo Alto».

L’interprète du «Saint» en 1997 semble avoir disparu de la circulation avec l’arrivée des années 2000. Mais c’est son fils Jack qui pourrait prendre la relève. A 19 ans, avec ses airs de premier de la classe désinvolte et insolent, il est l’un des visages marquants de «Palo Alto». A noter que Gia Coppola a inscrit un autre rejeton célèbre au casting en la personne d’Emma Roberts, nièce de l’héroïne de «Pretty Woman».

6. Son oncle est un spécialiste du tournage de clips et de pubs.

L’autre enfant prodigue de Francis Ford Coppola, Roman, est lui aussi metteur en scène, mais s’est surtout fait un nom dans la réalisation de courts-métrages pour le monde de la musique ou de la publicité. On lui doit notamment des clips de Moby, Daft Punk, Supergrass, Arcade Fire ou encore des Strokes.

7. Elle est fan d’Instagram.

Comme son acolyte déluré James Franco, Gia entasse des centaines de photos carrées sur sa page personnelle du réseau social, présentant pêle-mêle sorties entre amis, expérimentations esthétiques ou même séances de déguisement de son chat à la patience d’or.

8. Son arrière-grand-père, Carmine, a écrit une partie de la musique du «Parrain».

Avant de devenir cette pouponnière de metteurs en scènes que l’on connaît, le clan Coppola était d’abord un repère de musicien de très haut niveau. Tout comme son frère et son beau-père, Carmine, le papa de Francis Ford, était ainsi compositeur. Il a même signé plusieurs titres de la bande originale du «Parrain» ou encore d’«Apocalypse Now».

9. Elle a travaillé pour l’édition chinoise du magazine «Elle».

Alors en pleine crise existentielle à la sortie de l’adolescence, Gia s’est beaucoup cherchée, pratiquant la photographie, puis la mode, puis la vidéo. Un carrefour d’intérêts artistiques qui la mène à réaliser un court-métrage pour «Elle China». Mais le chant de sirène du cinéma avec un grand C sera plus fort, tropisme familial oblige.

10. Pour sa future adaptation de la Petite Sirène, sa tante Sofia a engagé le mannequin transgenre Andrej Pejic.

Tandis qu’une Coppola célèbre la sortie de son premier film, une autre prépare son septième long-métrage. Sofia va cette fois se frotter au conte pour enfants en portant l’histoire de la petite sirène d’Andersen à l’écran. Plus grosse surprise du casting, la présence du top-modèle Andrej Pejic, 22 ans, célèbre pour sa capacité à défiler indifféremment pour les collections féminines et masculines. Il y interprètera… l’une des sœurs d’Ariel!

Getty
1 / 1© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.