Femina Logo

santé

Une nouvelle police pour aider les dyslexiques

La police, baptisée Dyslexie, n'est pas la première conçue pour aider les dyslexiques, mais d'après un article du Scientific American publié mercredi 26 octobre 2011, "elle a été extrêmement bien accueillie par les personnes soufrant de dyslexie".

Christian Boer a commencé à travailler sur cette nouvelle police en 2008 lorsqu'il étudiait à l'université de Twente aux Pays-Bas, et un autre étudiant a réalisé une étude indépendante de sa police en 2010, dans le cadre de sa thèse de Masters. Les personnes qui ont participé à l'étude ont trouvé que la police améliorait la précision de leur lecture et leur permettait de lire pendant de plus longues périodes avant de se fatiguer.

D'après le Scientific American, la police modifie l'aspect graphique des lettres de l'alphabet qui sont le plus souvent confondues par les dyslexiques, comme "d" et le "p" ou le "m" et le "n". Les bases des lettres sont épaissies, par exemple, et d'autres signes distinctifs sont exagérés pour faciliter leur lecture. Les majuscules et les signes de ponctuation ont également été mis en gras pour bien marquer le début et la fin des phrases.

Il existe d'autres polices spécialement conçues pour les dyslexiques, notamment Read Regular, Lexia Readable, Tiresias et Sassoon.

Voir la vidéo de présentation.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina