Femina Logo

"Tout doit être fait pour diminuer le nombre de nouvelles contaminations par le VIH dans les populations les plus exposées", explique le professeur Jean-Michel Molina, responsable scientifique de l'essai présenté mercredi. Cet essai est lancé par l'Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS). La moitié recevra un placebo et l'autre un antirétroviral oral le Truvada, une combinaison de deux produits (Ténofovir + FTC). La seule autre étude d'efficacité du traitement pré-exposition chez des gays séronégatifs (essai Iprex) a été menée principalement en Amérique du Sud et en Thaïlande.

Si la phase pilote réussit, une deuxième phase sera lancée avec 1900 participants, incluant les 300 premiers. Les comprimés ne remplacent pas la prévention: notamment le dépistage régulier des infections sexuellement transmissibles et l'usasge du préservatif. L'association AIDES est partenaire de l'essai. Les médicaments sont fournis par le laboratoire de biotechnologies américain Gilead Sciences. Les traitements antirétroviraux ont démontré depuis 1996 leur capacité à réduire la mortalité et à traiter les séropositifs, même s'ils n'apportent pas la guérison.

Avec l'essai Iprex mené principalement en Amérique du Sud et en Thaïlande, le risque de contamination diminuait en moyenne de 44% sous Truvada quotidien. De meilleurs résultats étaient obtenus quand ce traitement était pris bien régulièrement. En 2010, selon l'INVS (Veille sanitaire), parmi les 6300 nouveaux cas de VIH diagnostiqués dans l'année en France, 40 % sont des homosexuels.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina