Femina Logo

Question: A 30 ans je suis sans partenaire et après 5 ans d’abstinence sexuelle cela commence à me peser. Que puis-je faire pour en sortir?

Quel dommage à 30 ans de vivre dans l’abstinence sexuelle, alors que vous êtes dans la meilleure période de votre vie pour profiter de vos charmes et de votre physique! Vous me dîtes avoir bien réussi professionnellement et obtenir beaucoup de reconnaissances et de satisfactions dans votre travail. Alors qu’est-ce qui vous empêche d’en faire autant dans votre vie privée?

Beaucoup de femmes dans la trentaine n’ont qu’un objectif en tête après avoir assuré leur indépendance matérielle et leur carrière professionnelle: trouver un bon mari et fonder une belle famille. Et si possible acheter une grande maison pour compléter ce tableau de rêve idyllique. Et, dans cet objectif-là, elles sont à la recherche de l’homme «parfait» qui aura toutes les qualités requises: beau, grand, sportif, intelligent, sûr de lui, solide, viril, cultivé, ayant bien réussi professionnellement, à l’aise matériellement, assez séduisant pour plaire à sa famille, doué pour la communication, disponible et prêt à s’engager affectivement et, en prime, bon amant. Toutes ces qualités étant indispensables à la réussite du projet rêvé car ce mari idéal doit assurer protection, stabilité, sécurité et bonheur. Ne trouvez-vous pas que cela fait beaucoup? Ne pensez-vous pas que cela peut faire fuir la majorité des hommes «moyens» qui ne se sentent pas à la hauteur pour assurer ce rôle de «Prince Charmant» au quotidien?

Et tout cela justifierait que vous sacrifiez votre sexualité sur l’autel de la fidélité à un futur mari imaginaire? Que vous vous priviez de toute expérience sexuelle de passage et que vous fermiez les yeux sur toute occasion qui se présente? Que vous refusiez d’entrer en matière parce que d’emblée vous savez qu’il ne correspond pas à vos critères et prérequis? Et que vous ne lui laissiez même pas sa chance de faire ses preuves une fois que vous aurez fait plus ample connaissance?

Beaucoup de femmes se réservent pour «l’homme de leur vie», se privant ainsi d’expériences qui peuvent enrichir leur vie sexuelle! Beaucoup de jeunes femmes pensent encore aujourd’hui qu’on ne peut pas dissocier le sexe de l’amour et que sans sentiment cela n’a aucun intérêt… Nombre de femmes ont été échaudées par une mauvaise expérience ou par une déception amoureuse dans le passé et ne veulent plus tenter leur chance sans certaines garanties. En se mettant à l’abri, elles passent à côté de leur jeunesse et de la période de vie où l’on part à la découverte de soi et des autres. Parce que si cela n’a pas marché précédemment, vous y êtes peut-être aussi pour quelque chose? Et tenter une nouvelle relation amoureuse, cela permet de mieux se connaître, d’explorer la sphère relationnelle et de développer ses aptitudes. Parce qu’être heureuse en amour ça s’apprend et nos parents ne nous ont pas toujours donné le bon exemple ni le mode d’emploi pour y parvenir.

Alors, s’il-vous-plaît, ouvrez les yeux, regardez autour de vous, il y a certainement des hommes qui s’intéressent à vous, qui vous font des signes, qui vous tendent des perches et qui ne sont pas dépourvus de charmes ou de qualités personnelles. Et sortez de votre abstinence, offrez à votre corps de belles nuits d’amour, ne le privez pas de toutes ces expériences qui nourriront vos souvenirs et feront briller vos yeux quand vous serez vieille. Donnez-vous la chance d’aller à la rencontre de l’autre sans trop d’attentes et d’anticipation, et laissez-vous vivre votre vie de jeune femme quand il en est encore temps. Nourrissez-vous du désir de l’homme qui vous aidera à prendre confiance en vous et à vous sentir belle et désirable, car c’est cela qui attire le plus les regards sur vous. Comment espérez-vous rencontrer un compagnon si vous ne jouez plus au jeu de la séduction?

Croyez-vous naïvement comme les petites filles que les garçons ne rêvent que de romance amoureuse, de fidélité et de chasteté? Et pensez-vous aussi qu’une femme qui couche le premier soir n’a aucune chance d’être considérée comme sérieuse et honnête? Ou que votre longue abstinence sexuelle va racheter votre virginité perdue? Profitez de la vie, sortez de cette trop longue privation, vous avez l’âge de faire des expériences et d’explorer le monde qui vous entoure. Et, par pitié, ne vous contentez pas de le faire derrière l’écran de votre ordinateur sur des sites de rencontre virtuels qui vous évitent toute confrontation à la réalité, de peur d’y laisser quelques plumes ou de vous brûler les ailes. N’ayez pas peur de grandir, vous n’êtes pas une poupée en porcelaine!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview de Noël avec Juliane et Ellen

Vous entendez nos voix au début de chaque épisode, lorsque nous vous racontons ces petites anecdotes (véridiques) de notre quotidien. Ainsi, au moment de boucler la première saison de Tout va bien, on s'est dit qu'il était temps qu'on se présente pour de vrai, qu'on vous parle de nos goûts, de nos personnalités et de nos expériences. Pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à nous écouter chaque semaine!

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina