Femina Logo

Faut-il avoir une bonne opinion de son propre corps pour bien le protéger? Une récente étude menée par des scientifiques de la Manchester Metropolitan University semble le confirmer. Ces derniers ont mis en évidence qu’avoir une vision négative de son apparence expose davantage aux comportements à risque sous le soleil.

Comment? Les estivants peu sûrs de leur sex appeal tendent en effet à laisser plus souvent la crème anti-UV au placard. Et à griller plus longtemps sous les brûlants rayons des beaux jours. Une drôle de corrélation découverte par les universitaires après avoir interrogé 1500 personnes, tous sexes confondus, âgés de 29 ans en moyenne.

Envie d'un effet plus radical

Mais pourquoi néglige-t-on ainsi la santé de notre peau lorsque le miroir ne renvoie pas une image idéale? Sarah Grogan, qui signe l’étude, met en lumière deux motivations possibles. «Soit ces personnes ne se protègent pas du soleil parce qu'elles pensent que cela va les rendre plus belles, en réduisant notamment les imperfections cutanées et en leur donnant une allure plus svelte et tonique. Soit elles manifestent bien peu de considération à l’égard de leur physique à tel point qu'elles se fichent de ce qui peut arriver à leur corps.»

Dans tous les cas cependant, le fait de bouder sa crème protectrice n’est pas réellement justifiable. Celle-ci n’empêche pas d’obtenir un teint halé. Et s’avère loin de constituer une coquetterie, puisque, comme le rappellent les médecins, au-delà de la peau, c’est aussi la vie qu’elle préserve.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.