Femina Logo

Je suis une mère divorcée de 3 grands enfants, et si les deux plus jeunes sont pour le moins précoces, mon ainé de 23 ans vis mal le fait d'être encore puceau. Je suis assez désemparée et je ne comprends d'ailleurs pas vraiment son malaise, comme si le simple fait d'être puceau le dévalorisait. Je sais qu'il a subi des railleries de ses copains la dessus, je lui ai dit que certains de ces copains était tout autant puceau que lui et qu'il fallait le prendre avec humour et être fier. Il n'a pas eu de petites copines depuis l'adolescence alors qu'il a tout pour plaire, c'est difficile de l'aider quand on est sa maman. Je lui dit qu'il n'est pas le seul, que les filles trouvent ça mignon mais lui complexe la dessus et préfère rester dans sa chambre, pas facile de rencontrer des filles dans ses conditions. Dernièrement, il a été sans doute vexé de voir son petit frère de 15 ans avec une copine et qui ne s'est pas caché qu'il venait de perdre son pucelage. Donc ce n'est pas si facile de lui faire comprendre que la vie est longue et qu'il a tout le temps pour rencontre l'amour merci de m'aider.
Francesca

De nos jours, la sexualité semble être tellement permissive et banalisée qu’être encore puceau à 23 ans peut être considéré comme une tare à dissimuler à tout prix afin d’éviter les moqueries de ses camarades. Alors que, comme vous le décrivez, on peut se vanter publiquement de l’avoir déjà fait à 15 ans, même si l’on n’est pas encore considéré comme majeur sexuellement sur le plan légal! Comme si le fait de perdre son pucelage précocement était un sujet de vantardise chez les adolescents, filles et garçons confondus. Parce que cela donne l’illusion d’être entré dans le monde des grands. Mais c’est faire fi des bases les plus élémentaires du développement psychosexuel et des statistiques qui montrent toujours un âge moyen de 18 ans au premier rapport sexuel. A 15 ans, on est en pleine crise d’adolescence et d’identité et on n’est pas encore très bien équipé pour s’engager dans une relation amoureuse et gérer ses enjeux multiples.

Votre fils aîné fait donc preuve de plus de maturité et de sérieux que son cadet puisqu’il prend le temps de réfléchir et de choisir avant de passer à l’acte. Peut-être se donne-t-il le temps de trouver l’âme sœur, celle qui sera sa complice et en laquelle il pourra avoir vraiment confiance pour découvrir les jeux physiques de l’amour. Il peut aussi avoir certaines exigences de qualités et d’échanges relationnelles avant de se lancer dans une aventure amoureuse. Et vous le décrivez comme un solitaire qui pourrait être timide et introverti, ce qui n’aide pas à aborder les filles ni à prendre l’initiative pour tenter un rapprochement. Car nombreux sont les jeunes hommes qui craignent une réponse négative ou une réaction de refus qui renforceraient leur manque de confiance et d’expérience.

De plus, vous dîtes être divorcée et vous ne précisez pas si vous élevez vos enfants seule ou avec l’aide d’un compagnon, ni le rôle que joue éventuellement leur père dans leur éducation sentimentale? Or, il est fréquent d’observer que l’aîné de la fratrie se montre très solidaire de sa mère après une séparation ou un divorce et que, par souci de l’aider et de l’accompagner dans ses responsabilités d’éducation des cadets, il reste plus proche d’elle, donc souvent plus longtemps célibataire que ses cadets qui se sentent plus libres d’aller voir ailleurs. Surtout si vous restez aussi célibataire de votre côté et que vous avez de la peine à surmonter l’expérience douloureuse de votre divorce. Donc, une des manières de l’encourager à sortir, à rencontrer une fille, à entamer une relation et à explorer sa sexualité à deux pourrait être de lui montrer l’exemple vous-mêmes…

Et, en tant que mère, vous êtes effectivement fort mal placée pour le rassurer sur son succès potentiel à l’égard des autres femmes. Vous trouvez votre fils mignon à croquer et plein des qualités que vous avez eu le temps de voir se développer au fil des années et vos marques de confiance et vos compliments ne peuvent que renforcer son estime de soi. Mais les filles qu’il rencontre à l’extérieur sont peut-être moins rapidement convaincues et séduites que vous… Quel jeune de cet âge n’a pas quelques complexes et appréhensions à surmonter? Et comment votre aîné a-t-il vécu votre divorce? Y a-t-il eu suffisamment d’éléments difficiles pour qu’il évite de s’engager dans une relation de couple, craignant les conséquences et les souffrances d’une rupture? Je rencontre fréquemment des enfants de parents divorcés qui craignent tant d’échouer dans leurs expériences amoureuses qu’ils s’en privent complètement, et ce de façon préventive. Peut-être serait-ce un sujet de conversation que vous pourriez aborder avec votre fils aîné pour voir si ce ne sont pas les séquelles du divorce qui l’empêchent de se lancer dans l’aventure de l’intimité partagée?

Et puis, je ne sais pas si les jeunes femmes qui pourraient s’intéresser à votre fils aîné trouveraient mignon qu’il soit encore puceau. Mais ce dont je suis sûre, c’est que cela est perçu comme un gage de sérieux, qualité qui est encore très appréciée de nos jours. Et souvent aussi comme un gage de fidélité à long terme, car c’est une preuve de patience et d’endurance dans la frustration. Vous avez donc bien raison de le rassurer et de lui dire qu’il peut en être fier. Et, dans l’avenir, soit il va rencontrer une jeune femme expérimentée sexuellement qui pourra se faire une joie de l’initier, soit il rencontrera une jeune pucelle qui sera rassurée de découvrir tout cela avec lui en douceur et sans précipitation. Car il est vrai que la vie est longue et qu’il a encore tout le temps devant lui pour explorer la sexualité et que, plus il attendra, plus cela sera meilleur à vivre. Et, en tant que sexologue, j’ai souvent observé et entendu que les meilleurs amants sont ceux qui ont attendu, réfléchi et mûri, avant de se lancer dans une sexualité partagée.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.