Femina Logo

santé

Méchantes et menteuses: les ravages de la téléréalité sur les filles

Dans cette étude réalisée par la division recherche des scouts féminines américaines auprès de 1141 filles âgées de 11 à 17 ans, 47% d'entre elles ont déclaré regarder "régulièrement" des émissions de téléréalité. Et ces fans de téléréalité sont 68% (contre 50% des autres) à considérer qu'il est "dans la nature des filles" d'être méchantes et en compétition les unes avec les autres.

Elles sont également 78% (contre 54%) à considérer que la commérage est normal dans une relation entre filles, et déclarent à 63% (contre 50%) avoir du mal à avoir confiance dans les autres adolescentes. Enfin, 72% d'entre elles disent passer beaucoup de temps à soigner leur apparence, contre 42% de celles qui ne regardent pas fréquemment des émissions de téléréalité.

De manière générale, selon l'étude, les adolescentes fans de téléréalité ont plus souvent tendance à "mettre l'accent sur la méchanceté et le mensonge pour parvenir à (leurs) fins", souligne un communiqué.

En effet, 37% d'entre elles (contre 24%) considèrent qu'il faut mentir pour obtenir ce que l'on veut, 37% (contre 25%) estiment qu'être méchant permet d'être plus respecté qu'être gentil et 28% (contre 18%) qu'il faut être méchant pour arriver à ses fins. Pour autant, ces jeunes filles, selon l'étude, se considèrent matures, intelligentes, amusantes et ouvertes.

AFP PHOTO/Hannah Johnston/Getty Images
1 / 1© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina