Femina Logo

Le mariage tue-t-il le désir? Ce dernier évolue-t-il avec l’âge? Les hommes éprouvent-ils plus d’attirance envers leur partenaire que les femmes? A ces questions, l’Université de Genève apporte enfin une réponse. Menée auprès de 600 personnes de 25 à 45 ans, l’étude du Professeur de sociologie Eric Widmer met pour la première fois en évidence l’influence du parcours de vie sur le désir sexuel. Interview.

FEMINA Pourquoi une enquête sur le désir?
ERIC WIDMER Parce que c’est un sujet qui a été très peu étudié. Les rares études sur la sexualité portent plutôt sur les pratiques. Le désir a une dimension sociale et psychologique, puisqu’il suscite des angoisses. Or, cet univers inconnu reste à découvrir. Pour l’heure, nous n’avons que les premiers résultats. D’ici cet été, nous devrions pouvoir aussi déterminer l’influence des pensées parasites sur l’acte sexuel.

Quel résultat vous a le plus surpris?
La grande diversité de désirs, à la fois chez l’homme et chez la femme. Il n’existe pas un modèle unique. Il est intéressant de constater que les femmes sont très sensibles aux facteurs familiaux, alors que ce n’est pas le cas des hommes. Cela suggère que le désir sexuel ne s’explique pas seulement par des causes biologiques.

Vous démontrez que le mariage fait baisser le désir chez la femme. Or, on imagine plutôt l’homme se lasser…
Le fait que, chez la femme, il y ait une baisse du désir pour le partenaire après le mariage peut être lié à l’arrivée d’un enfant. Le désir passe alors au deuxième plan. Comme les femmes sont plus centrées que les hommes sur la vie de famille, leurs attentes sont plus grandes, donc elles sont plus facilement déçues.

Le désir est-il le même chez l’homme et chez la femme?
Il y a une part biologique, c’est certain, mais le désir ne se résume pas à cela. Les facteurs sociaux et psychologiques tels que l’estime de soi et la représentation que l’on a de son corps sont très importants et sont souvent négligés dans les thérapies. Si le désir est un phénomène surtout mental, ses manifestations sont physiques. Il est peut-être plus facile de traiter ces dernières en prescrivant du Viagra que de changer les rôles hommes/femmes.

Quelques chiffres

39% des femmes sans enfants disent éprouver du désir pour leur partenaire. Ce taux baisse à 36% quand elles sont mères. Chez les hommes, le résultat est presque le même pour les pères et les non-pères: 43%.

45% des hommes en couple depuis 2 à 5 ans ressentent du désir pour leur partenaire. Ce taux évolue peu suivant la durée de la relation. Chez les femmes, plus le couple dure, plus l’attirance pour l’autre baisse. Le désir solitaire diminue aussi avec le temps.

12% des hommes de plus de 40 ans éprouvent du désir en solitaire. Les femmes, elles, sont deux fois moins nombreuses dans ce cas: 5%.

41% des femmes en couple non marié ressentent du désir pour leur partenaire. Les mariées, elles, ne sont plus que 35%.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.