Femina Logo

Il faudrait dormir 8 heures par nuit.

FAUX En moyenne, c’est vrai, l’être humain dort entre 7h30 et 8h30 heures par nuit, mais cette durée varie selon les personnes et selon l’âge. Un enfant et un adolescent ont besoin de davantage de sommeil alors que quand on avance en âge, les heures de sommeil diminuent, surtout après 65 ans. On estime néanmoins que, pour un adulte, dormir moins de cinq heures ou plus de 9 heures peut avoir des conséquences néfastes pour la santé.

Un tiers des enfants diagnostiqués «hyperactifs» manquent simplement de sommeil.

VRAI Aux Etats-Unis, des chercheurs ont prouvé que les enfants privés de suffisamment de sommeil développent les mêmes symptômes que ceux qui souffrent d’hyperactivité. Des heures de repos insuffisantes expliqueraient un tiers des cas d’hyperactivité.

Avant un examen ou un exposé important, il vaut mieux réviser jusqu’au dernier moment, quitte à rogner sur son repos nocturne.

FAUX Une bonne nuit sera beaucoup plus profitable. Notre cerveau profite, en effet, de notre sommeil pour revenir sur les informations nouvelles accumulées pendant la journée et pour les organiser. Le phénomène a été tout d’abord été identifié chez les enfants, mais le phénomène est le même chez les adultes. Le manque de sommeil, lui, accentue les problèmes de mémoire.

Dormir suffisamment est un facteur protecteur contre l’obésité.

VRAI On pourrait croire que s’agiter le plus et le plus longtemps possible éviterait les kilos en trop. Eh bien, c’est le contraire! Quand nous dormons assez, notre corps peut produire une hormone qui agit sur notre sensation de satiété. Si nous en manquons, notre appétit est décuplé. Bien sûr, le manque de sommeil n’est pas l’unique cause de l’obésité, mais il joue un rôle important. Tout comme dans l’apparition d’une hypertension, d’un diabète ou d’une dépression.

On dort plus mal aux périodes de pleine lune.

VRAI Pendant très longtemps, ce genre d’affirmation a passé pour de la superstition. Jusqu’à ce que des chercheurs bâlois affirment, pour la première fois, que le cycle lunaire a vraiment une influence sur notre sommeil. Leur étude, publiée cette année, prouve que l’endormissement est légèrement plus long à cette période et que le sommeil est raccourci.

Grosso modo, le temps de sommeil est stable depuis quelques décennies.

FAUX Les spécialistes estiment que depuis une trentaine d’années les adultes dorment, en moyenne, une heure de moins par jour. Chez les adolescents, la baisse est plus marquée: plus de deux heures de repose en moins. Si notre période d’éveil s’allonge, c’est surtout en raison du temps passé devant les écrans. D’abord ceux de la télévision et, désormais, ceux des ordinateurs, tablettes et autres smartphones qui, eux, peuvent fonctionner 24hsur 24h.

Les appareils électroniques peuvent nous empêcher de nous endormir.

VRAI Il est désormais acquis que la lumière bleue des écrans de nouvelles générations perturbe la production de mélatonine, l’hormone clé du sommeil. C’est le cas pour les ordinateurs, les smartphones et les tablettes, mais pas pour la télévision que l’on regarde de plus loin. Jouer ou consulter longuement ce genre d’appareils au lit, c’est retarder sérieusement le moment où l’on déconnecte de la vie active. Il faudrait même les éteindre une à deux heures avant de se glisser sous la couette.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview de Noël avec Juliane et Ellen

Vous entendez nos voix au début de chaque épisode, lorsque nous vous racontons ces petites anecdotes (véridiques) de notre quotidien. Ainsi, au moment de boucler la première saison de Tout va bien, on s'est dit qu'il était temps qu'on se présente pour de vrai, qu'on vous parle de nos goûts, de nos personnalités et de nos expériences. Pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à nous écouter chaque semaine!

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina