Femina Logo

Bienfaits Alors que nous dormons de moins en moins longtemps, le nombre des vertus attribuées au sommeil, lui, s’allonge. On savait déjà qu’il diminuait les risques de maladies cardiovasculaires, qu’il boostait la mémoire et la concentration sans parler de son effet «bonne mine». A cette liste (non exhaustive), il faudrait désormais ajouter une protection non négligeable contre les blessures occasionnées par le sport chez les adolescents.

Constat Selon une étude présentée récemment au congrès annuel de médecine pédiatrique aux Etats-Unis (USA), ce ne sont ni le type de sport ni l’intensité de l’entraînement et de la pratique qui prédisposent aux claquages, déchirures et autres inflammations. Le vrai facteur de risque, c’est un nombre insuffisant d’heures de sommeil!

Conseil Les jeunes sportifs entre 12 et 18 ans devraient donc s’efforcer de dormir au moins 8 heures par nuit. En dessous de ce seuil, le risque de blessure augmenterait très significativement.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E41: Les pouvoirs de l'écriture et comment se lancer

Dans vos écouteurs

E40: Comprendre et pratiquer l'autohypnose

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina