Femina Logo

Plus que quelques semaines à patienter: le mois prochain, la plupart des piscines en plein air de Suisse romande ouvrent leurs portes. Bientôt, nous pourrons enfiler nos maillots de bain et nous étendre au soleil, heureux et alanguis. Mais. Car il y a toujours un mais, qui prend parfois la forme de quelques kilos en trop. Et comme les hirondelles au printemps, les régimes miracles refont surface, sur internet, dans les magazines et jusque dans les rayons des librairies. Des régimes parfois efficaces mais à (très) court terme, parfois farfelus, parfois même dangereux pour la santé. Nous avons listé parmi les plus populaires –mais aussi les plus farfelus! – d’entre eux, passé en revue leurs points forts et leurs points faibles, demandé à des experts en nutrition leurs conseils pour (re)trouver un poids équilibré, histoire d’appréhender l’été sereinement.

Voir la vie en violet

Dans le domaine, certaines stars ont plutôt donné le mauvais exemple. Lady Gaga avait fait très fort avec sa cure de pots pour bébé. Partant du principe que nos nourrissons mangent forcément sain, elle a cru bon de les imiter. Mal lui en a pris: ces dosettes industrielles sont très riches nutritionnellement, fin d’aider le petit à gagner des forces et grandir! Autre chanteuse à succès, autre méthode un brin douteuse: Beyoncé a ainsi opté pour un mélange de sirop d’érable, de jus de citron et de poivre de Cayenne. Tentant? Moins quand on sait que seul ce cocktail passera entre vos lèvres durant les 10 jours que dure l’abstinence. Encore plus fort, Mariah Carey avait privilégié la théorie des couleurs avec son régime pourpre: raisins, aubergines ou betterave sont fait partie de son alimentation exclusive. «Une prune par jour, c’est une ride qui part», aurait dit une de ses amies…

Le président yo-yo

En quelques mots comme en cent: imiter sa star préférée, sauf si cela consiste à chanter en play-back devant son miroir, ce n’est pas forcément une bonne idée. «Un régime, c’est une démarche personnelle. Ce n’est pas parce que telle ou telle célébrité a perdu du poids avec une méthode qu’elle devient une championne de la nutrition. C’est un peu naïf de penser que si elle a réussi, je vais aussi réussir.»

Alain Golay, médecin-chef aux HUG, est catégorique. Au Service d’enseignement thérapeutique des maladies chroniques, il est une sommité internationalement reconnue dans la lutte contre l’obésité. Dans les très nombreuses consultations que ce spécialiste mène, il évite d’utiliser le mot régime. Mais invite plutôt ses patients à revoir leurs habitudes alimentaires. Car parler de régime, c’est parler de privation. «Et il faut savoir de quoi il s’agit. Plus il sera restrictif, plus il sera dangereux pour la santé. Et c’est aussi la meilleure façon de reprendre du poids à moyen terme!» C’est le célébrissime effet yo-yo, tant redouté.

Parmi les personnalités qui illustrent ce phénomène, le président de la République française François Hollande. En perdant rapidement de nombreux kilos, il avait ainsi fait une publicité monstre à la méthode de Pierre Dukan – depuis largement critiquée. «Quand j’ai vu ça, je me suis simplement dit qu’il fallait attendre quelques mois avant qu’il ne reprenne tout son poids. C’est fait aujourd’hui», se désespère Laurence Margot, diététicienne diplômée aux Ligues vaudoises de la santé.

3 litres de coca par jour

Reste que l’été est bientôt là. Et que ces quelques kilos n’ont toujours pas fondu par la seule force de l’esprit. Trop tard pour leur dire bye-bye? Que nenni, hauts les cœurs. «Heureusement, il est encore imaginable de perdre 4 à 5 kilos d’ici le mois de juillet. Le problème, ce sont les gens qui veulent entamer un régime quinze jours avant de partir en vacances!» ajoute la spécialiste. Les nombreuses évaluations menées ces dernières années amènent toutes au même constat, ma foi plutôt amer: dans 95% des cas, les gens ont repris ou dépassé leur poids d’origine, cinq ans après leur régime.

Le secret pour réussir: viser le long terme. «Je dis toujours à mes patients qu’ils en ont pris pour trente ans!» Alain Golay y va par étapes, sans heurts, passe en revue les motivations de la personne qu’il a devant lui, ses habitudes alimentaires. La première question qui vient souvent est celle-ci: que pourriez-vous enlever dans votre alimentation qui vous coûterait le moins cher et qui rapporterait le plus? «J’ai par exemple une patiente qui est passée progressivement de 3 litres de coca par jour à 3 décilitres en huit mois. Mais je ne lui ai pas interdit d’en boire, car elle me disait que c’était impossible.» C’est bien là la difficulté – voire la supercherie –d’édicter des régimes miracles qui fonctionneraient universellement: chaque situation est unique. Trop de sodas pour l’une, trop de grignotages ou pas assez d’activité physique pour l’autre. L’exercice n’est pas forcément évident dans notre société actuelle, fortement «obésogène», selon les termes du médecin. «Le stress est l’un des facteurs explicatifs. J’ai des patients qui ont perdu leur job, d’autres qui, au contraire, en ont trop. On a moins de temps pour manger, donc on avale des aliments fast-food, des portions trop grasses.» Parfois, il suffit de modifier deux ou trois détails dans son quotidien pour faire toute la différence. Sans se priver. Histoire d’aborder la belle saison, mais aussi et surtout les suivantes, avec le même sourire…

Alain Golay (à gauche), médecin-chef aux HUG, et Laurence Margot (à droite), diététicienne diplômée aux Ligues vaudoises de la santé.

Six conseils simples pour perdre du poids

1. Se bouger Non, on n’a pas dit de faire les Jeux olympiques, mais simplement d’augmenter un peu son activité physique. Descendre du bus un arrêt plus tôt et parcourir le reste à pied, éviter l’ascenseur pour deux étages… «Si vous marchez trente minutes par jour, c’est10 kilos de moins en une année», assure Alain Golay.

2. Petit-déjeuner Beaucoup de personnes qui viennent consulter aux HUG pour leur obésité ne prennent pas de petit-déjeuner. Parce qu’arrivée l’heure du goûter, ils craquent et mangent plus que de raison. On s’oblige donc à une vraie structure alimentaire.

3. Composer son assiette C’est le b.a.-ba de la nutrition: son assiette sera composée pour moitié de légumes, d’un quart de farineux (pâtes ou riz par exemple) et d’un quart de protéines (viande ou poisson). «On ne s’interdit pas d’aliment! Même le chocolat, le vin rouge ou l’huile dans la salade font partie d’une alimentation équilibrée», insiste Laurence Margot.

4. Chasser les graisses, l’alcool et les sodas Ce sont les trois plus grands facteurs caloriques. On n’a pas dit de tout arrêter, mais d’en limiter la consommation.

5. Mâcher Ça paraît tout bête, mais il faut réapprendre àmâcher. Simplement parce que le sentiment de satiété arrive au bout d’environ vingt minutes. «Si vous dégustez votre carré de chocolat de longues minutes, vous n’aurez plus envie de manger la plaque ensuite», résume Alain Golay.

6. S’asseoir à table Se nourrir est une activité à part entière! On s’installe donc à table, on évite la télévision ou l’écran d’ordinateur. «Les gens ne prennent plus le temps de manger, ils le font n’importe où, devant leurs mails, c’est dramatique. Il faut un cadre au repas», précise encore le médecin.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.