Femina Logo

Une nouvelle étude britannique parue récemment dans la revue BMC Public Health montre que le jardinage, le bricolage, l'aspirateur et le nettoyage en général ne devraient pas être pris en compte dans les 150 minutes de sport recommandées par semaine. Des études précédentes avaient pourtant avancé que ces activités pouvaient permettre de bien transpirer, mais les chercheurs britanniques expliquent qu'on a tendance à surestimer son activité physique lorsqu'on s'attèle aux tâches ménagères.

Des chercheurs de l'université d'Ulster ont interrogé 4563 adultes sur leurs habitudes sportives. Près de 43% des sondés ont rapporté des niveaux d'activité physique en accord avec la moyenne des 150 minutes d'activité par semaine, mais les corvées domestiques représentaient près de 36% de cette durée. Les personnes qui comptabilisaient le ménage dans leur quota hebdomadaire étaient plus lourdes que celles qui ne le prenaient pas en compte.

En proportion, les femmes étaient plus nombreuses à inclure les tâches domestiques dans leur total d'activité hebdomadaire. Lorsque les chercheurs excluent le ménage de l'activité physique, seulement 20% des femmes interrogées arrivent aux 150 minutes de sport par semaine préconisées.

Même si on s'active lorsqu'on passe l'aspirateur, il n'y a pas de comparaison avec une vraie activité sportive. Par exemple, on brûle environ 130 calories en passant l'aspirateur pendant une demi-heure et 400 calories sur un vélo d'appartement pendant la même durée, selon des données du Compendium of Physical Activities Tracking Guide.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina