Femina Logo

santé

Le bonheur des seniors pourrait dépendre de leur activité sexuelle

Ce sondage a été mené auprès de 238 personnes mariées de 65 ans et plus. Il révèle que 40% des participants sans activité sexuelle au cours des 12 derniers mois se disent "heureux" en général. Mais près de 60% des sondés actifs sexuellement se disent "très heureux". Les chercheurs ont aussi pris en compte d'autres facteurs tels que l'âge, l'état de santé, l'aisance financière et le sexe de l'individu.

Côté satisfaction maritale, 59% des participants n'ayant pas eu de rapports sexuels au cours des douze derniers mois se disent très heureux de leur mariage, alors que 80% de ceux actifs sexuellement confient être très heureux. "Souligner le lien entre sexe et bonheur nous aidera à développer et organiser des opérations spécifiques sur la santé sexuelle pour ce segment croissant de notre population," a expliqué Adrienne Jackson, chercheuse en charge de l'étude et professeur à la Florida Agricultural and Mechanical University (Etats-Unis).

Cette enquête a été présentée le week-end dernier au 64e congrès annuel de la Gerontological Society of America à Boston. Un autre sondage, publié en 2007 dans The New England Journal of Medicine, avait révélé que même si la fréquence des rapports sexuels baissait avec l'âge, plus de la moitié des 75-85 ans rapportaient des rapports sexuels au moins deux à trois fois par semaine, et 23% au moins une fois par semaine.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina