Femina Logo

santé

Lavage de main de rigueur face aux bactéries plus résistantes que jamais

Des scientifiques avancent que certaines bactéries responsables d'infections pourraient survivre plusieurs mois sur des jouets partagés en crèche.
© DR

Des chercheurs de l'université de Buffalo (New York), ont publié une étude il y a quelques semaines, dans la revue Infection and Immunity, qui a montré que les bactéries Streptococcus pneumoniae (le pneumocoque) et Streptococcus pyogenes (le streptocoque) à l'origine entre autres d'angines bactériennes, peuvent survivre sur la surface d'objets comme les jouets, les livres et les berceaux pendant des semaines, voire des mois.

«Avec de tels résultats, nous devrions faire plus attention à la présence de bactéries dans notre environnement car ils changent notre perception de la manière dont les bactéries se propagent», a noté l'auteur de l'étude Anders Hakansson. «C'est le premier article à directement analyser la survie de ces bactéries sur différentes surfaces, y compris les mains, et comment elles peuvent se propager entre individus.»

Les chercheurs ont fait des prélèvements dans des crèches, et il ressort une présence de pneumocoque sur 4/5 des peluches et sur plusieurs types de surfaces. Ils ont aussi retrouvé des streptocoques sur les berceaux même après qu'ils aient été nettoyés. Les prélèvements ont été réalisés le matin, avant l'ouverture de l'établissement, soit plusieurs heures après le départ des dernières personnes, ont noté les chercheurs.

Par le passé, le Dr Hakansson et son équipe se sont intéressés à la persistance des bactéries en dehors du corps. Publiées l'année dernière, leurs recherches mettaient en évidence que les micro-organismes forment des biofilms lorsqu'ils colonisent les tissus humains. «La colonisation bactérienne ne cause pas, en soi, d'infection mais c'est un premier pas nécessaire avant qu'une infection s'établisse dans le corps humain», a expliqué le Dr Hakansson. «Les enfants, les personnes âgées et celles au système immunitaire défaillant y sont particulièrement vulnérables», ajoute-t-il.

Et de conclure, «les objets communément manipulés qui sont contaminés par ces biofilms de bactéries pourraient faire office de réservoirs à bactéries pendant des heures, des semaines ou des mois, et propager de potentielles infections.»

La meilleurs manière de se protéger reste une bonne hygiène manuelle. Il faut utiliser de l'eau chaude et du savon pendant au moins 20 secondes, selon les autorités sanitaires américaines. Il est conseillé de se laver fréquemment les mains, surtout après avoir touché des surfaces partagées, comme les jouets, les poignées de porte, les interrupteurs. Il faut aussi essayer d'éviter le plus possible de se toucher le visage (surtout la bouche et les yeux).

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.