Femina Logo

Cette découverte pourrait conduire à la mise au point de traitements contre cette maladie qui tue 1,8 million de personnes chaque année dans le monde. Les sujets qui ont une peau foncée sont généralement plus vulnérables à la tuberculose et certaines régions d'Afrique connaissent les plus fortes proportions de tuberculeux dans le monde.

Selon l'équipe de recherche internationale à l'origine de la découverte, cette sensibilité accrue au bacille de Koch pourrait s'expliquer en partie par la plus grande abondance chez les personnes à peau foncée de mélanine, un pigment protecteur contre les rayons ultraviolets. En réduisant l'absorption de ces rayons solaires, la mélanine diminue également la production de vitamine D, expliquent les auteurs de l'étude parue dans la version en ligne de la revue américaine Science Transnational Medicine.

L'essentiel de l'apport naturel en vitamine D résulte de l'action des rayons ultraviolets sur un dérivé du cholestérol normalement présent dans lorganisme. Ces chercheurs ont examiné les mécanismes permettant au système immunitaire de détruire ou de neutraliser des pathogènes tels que la bactérie mycobacterium tuberculosis (bacille de Koch) responsable de la tuberculose. Ils ont découvert que les lymphocytes T, ou cellules T, déterminantes pour la réponse immunitaire, produisent une protéine appelée interféron.

L'interféron permet aux cellules T de communiquer entre elles et de lancer une attaque contre les bactéries responsables de la tuberculose. Cependant, l'action de l'interféron nécessite pour être efficace de niveaux suffisants en vitamine D, expliquent les chercheurs.

Ils ont ainsi analysé du sérum prélevé dans des échantillons de sang provenant d'adultes ayant des niveaux suffisants et insuffisants en vitamine D et ont découvert que la réponse immunitaire ne se produisait pas avec des sérums dont la teneur en vitamine D était faible. Mais après avoir ajouté de la vitamine D aux échantillons déficients, la réponse immunitaire a été efficace.

Les scientifiques ont constaté une réduction de 85% de la formation de colonies de bactéries responsables de la tuberculose dans l'organisme des personnes traitées avec de l'interféron couplé à des niveaux suffisants en vitamine D. "Notre découverte laisse penser qu'une augmentation des niveaux de vitamine D avec des compléments alimentaires améliore la réponse immunitaire de l'organisme", souligne le Dr Robert Modlin, professeur de dermatologie et de microbiologie à la faculté de médecine de l'Université de Californie à Los Angeles (ouest), principal auteur de l'étude financée par les Instituts nationaux américains de la santé (NIH) et le Deutsche Forschungsgemeinschaft, association allemande pour la recherche.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.