Femina Logo

Tous les nutritionnistes le disent: rien de pire que le petit écran pour vous inciter à manger tout et n’importe quoi. Une étude américaine vient de le confirmer. Selon l’Université du Michigan, les ados qui consomment beaucoup de télévision ont plus tendance à grignoter que ceux qui passent leur temps sur un jeu vidéo.

Pour arriver à cette conclusion, l’équipe d’Elisabeth Jackson a comparé les habitudes alimentaires de plus de 1000 adolescents, dont un groupe composé de jeunes passant entre 2 et 6 heures par jour devant la télévision et un autre jouant quotidiennement entre 2 et 6 heurs à des jeux vidéo. Résultat: les premiers se sont révélés beaucoup plus enclins à consommer de la junk food que les seconds.

La clé: avoir les mains occupées

La raison? Selon la chercheuse, «devant les émissions de télévision, les enfants sont bombardés de publicités favorisant les mauvais comportements alimentaires». De plus, «ils ont les mains libres, alors que leurs petits camarades accros aux jeux vidéos sont occupés avec une manette ou un joystick». Pour réduire le grignotage et donc le risque de maladies cardiovasculaires et d'obésité chez les enfants, «il convient de limiter le temps passé devant les écrans à moins d’une à deux heures par jour», recommande l’American Academy of Pediatrics.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.