Femina Logo

Selon des recherches menées conjointement par plusieurs universités britanniques, écossaises et tchèques, les femmes qui prenaient la pilule quand elles ont rencontré leur partenaire et qui ont continué à la prendre par la suite, ont déclaré un niveau de satisfaction sexuelle plus élevé que les femmes qui ont commencé ou arrêté la pilule au cours de leur relation de couple.

Les femmes qui n'avaient jamais pris la pilule ont également déclaré être plus satisfaites sexuellement, ont dit les chercheurs.

Publiée dans le journal Psychological Science, cette étude s'est penchée sur le rapport entre la prise d'un contraceptif et la satisfaction sexuelle chez des femmes hétérosexuelles en couple depuis longtemps.

"Des études précédentes avaient montré que les contraceptifs hormonaux, comme la pilule, altèrent de manière subtile les préférences des femmes en matière de partenaire idéal et que, souvent, les femmes qui prennent la pilule quand elles rencontrent leur partenaire trouvent ce même partenaire moins attirant physiquement quand elles arrêtent de la prendre", a indiqué l'auteur principal de l'étude, Craig Roberts, de l'université de Stirling, en Écosse.

"Ces nouveaux résultats appuient nos précédentes découvertes mais, et c'est crucial, ils attirent également l'attention sur l'effet que peut avoir un changement dans la prise de contraceptifs hormonaux au cours d'une relation de couple (soit commencer la pilule soit l'arrêter) sur la satisfaction sexuelle d'une femme avec son partenaire."

Ces dernières découvertes consolident une précédente étude publiée par Roberts en 2011 qui avaient montré que les femmes qui prennent la pilule ont davantage tendance à choisir des hommes qui sont moins attirants et moins performants comme partenaire à long terme que les femmes qui ne la prennent pas.

Roberts émet la théorie que la pilule qui agit sur les hormones fausse la perception des femmes de la compatibilité sexuelle au moment de choisir un partenaire.

Le bon côté ? Les femmes qui prennent la pilule et qui se sont trouvées dans des relations de couple qui ont duré longtemps et qui étaient moins satisfaisantes sexuellement ont des relations de couple qui durent plus longtemps et ont moins de chance de se séparer.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina