Femina Logo

En effet, des chercheurs de l'université de Hampshire sont arrivés à la conclusion que se remémorer des expériences sportives passées, surtout les plus positives, suffisait à faire sortir les personnes de chez elles.

Pour mener leur étude, des psychologues ont demandé à plus de 200 étudiants de remplir un questionnaire. Sur le panel, quand on demandait à certains de se rappeler d'un entraînement passé, ces mêmes personnes enregistraient plus d'activité physique les jours suivant que les étudiants du groupe témoin.

Autre fait intéressant, lorsqu'on demande aux sujets de se souvenir d'expériences sportives négatives, ils restaient pourtant toujours plus susceptibles d'aller se dépenser les jours suivants que leurs collègues du groupe témoin.

Comment expliquer cela ? Il semblerait que même des souvenirs négatifs peuvent déclencher l'envie de se dépasser et motiver les personnes à se dépenser.

"Ces résultats fournissent la première preuve expérimentale que l'activation de souvenirs autobiographiques peuvent être un outil efficace pour motiver les individus à adopter des habitudes de vie plus saines”, ont commenté les scientifiques.

Les résultats de cette étude sont parus dans la revue Memory.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.