Femina Logo

FEMINA Comment s’est passé le shooting du jour pour Check-ton-fer?
WHITNEY TOYLOY Super bien! Durant mon année Miss Suisse, en 2008, j’ai fait tellement de shootings différents chaque semaine que je n’arrivais pas à prendre assez de recul pour me rendre compte de ma chance et profiter de l’instant présent. Du coup, c’est agréable de se concentrer sur un projet comme celui-ci de A à Z, de pouvoir vraiment m’impliquer. J’ai du plaisir à me dire que c’est mon shooting du mois, que j’ai le temps pour m’y préparer et m’y engager complètement. C’est vraiment parfait! En plus, l’équipe était géniale aujourd’hui, on a bien rigolé malgré l’épisode farine! (ndlr: à découvrir en vidéo!)

Quel est ton lien avec la plate-forme Check-ton-fer?
Check-ton-fer.ch est un site Internet qui permet au public de se renseigner sur ce qu’est réellement une carence en fer. Beaucoup de femmes présentent tous les symptômes qui indiquent cette carence mais, par manque d’informations, ne font pas le rapprochement avec elle. En l’occurrence, c’était mon cas, donc je suis ravie de prêter mon image à cette campagne. Je trouve cela primordial de profiter de sa visibilité pour mettre des choses en lumière.

Pensais-tu manger équilibré avant de découvrir ta carence en fer?
Tout à fait. Je mange de tout, y compris de la viande, donc je n’imaginais vraiment pas que je puisse manquer de quoi que ce soit. Cependant, j’ai remarqué que je me sentais toujours fatiguée: dormir cinq ou huit heures par nuit ne faisait pas de différence. Comme beaucoup de personnes, je n’ai pas eu le reflex de me demander si c’était dû à un manque de fer. En allant voir mon médecin, il m’a tout de suite recommandé de faire une prise de sang, qui a permis de révéler ma carence.

Que s’est-il passé après ce diagnostic?
J’ai suivi un traitement sur 3 mois, au terme duquel j’ai remarqué être bien moins fatiguée, moins irritable aussi car en général ça va avec (rires)! Cette cure de fer est tombée à pique, juste à temps pour être en meilleure condition pour mes examens! Les périodes de révision durant lesquelles il faut absolument tenir le coup et rester éveillée pendant de longues heures pour mémoriser la matière me posaient beaucoup de problèmes auparavant. C’était vraiment frustrant.

En quoi a consisté ton traitement?
Chaque jour j’ai dû prendre une pastille par voix orale. Il peut y avoir des effets secondaires, comme tout médicament, mais j’ai eu la chance de ne pas en ressentir. Le traitement n’est pas du tout lourd, malgré la prise quotidienne, et je n’ai eu que les effets positifs!

Lors du traitement, as-tu dû changer des choses dans ton alimentation et ta vie de tous les jours?
Rien du tout. Je mange très varié, mais comme pour beaucoup de femmes, je souffrais simplement d’un manque de fer naturel. Mon alimentation n’a pas changé, ni mon rythme de vie. Cependant, je sais que certains aliments sont plus riches en fer que d'autres!

Et ensuite?
Après les trois mois de traitement, j’ai à nouveau fait une prise de sang et on a pu constater que mon niveau de fer était bon et stable. Par période, l’hiver par exemple, comme on a tendance à être plus sensible, je fais une cure de fer, avec des check ups toujours réguliers (environ trois à quatre fois par année).

Que fais-tu pour rester en forme?
J’essaye de dormir au moins sept heures par nuit. Aussi, comme je suis quelqu’un qui ne boit pas assez, je me force à boire énormément d’eau pendant la journée. Et bien sûr, j’adore le sport: je sens que j’en ai besoin autant mentalement que physiquement et que c’est le meilleur moyen d’évacuer la tension et le stress.

Quels sont tes secrets beautés?
Je veille à me démaquiller tous les jours avant d’aller me coucher. Cette étape est souvent pénible, c’est vraiment la dernière chose que l’on a envie de faire en général avant d’aller dormir mais c’est capital. Si on y manque, la peau ne respire pas, et c’est là que les soucis commencent… Une amie marocaine m’a aussi conseillé un jour de me passer un quartier de citron sur le visage de temps en temps après avoir nettoyé ma peau. C’est bon pour désinfecter et pour réduire l’acné. J’hydrate aussi soigneusement tout mon corps, surtout en hiver.

Tu mises donc sur une bonne base plutôt qu’une couche de maquillage?
Exactement. En général je mets seulement des crèmes teintées ou des BB crèmes avec un petit peu de poudre et du mascara. Quand je sors je fais plus d’efforts, mais la journée je préfère rester naturelle! Mon conseil serait de boire suffisamment d’eau et de manger sainement, car tout ce que l’on boit et mange se retrouve sur notre peau.

À quoi ressemble ton agenda ces temps-ci?
En ce moment je termine mon bachelor à l’école hôtelière de Lausanne. Entre ma vie d’étudiante et mon petit boulot de serveuse, je n’arrête pas, mais j’adore ça! Dans moins de six mois j’aurai terminé ma formation, et j’aimerais me trouver un travail en octobre. J’ai fait un stage dans l’horlogerie et c’est un monde qui m’attire beaucoup, alors je pense me diriger vers ce milieu. Je fini donc ma formation, ce que j’avais décidé depuis le début, même en m’inscrivant à Miss Suisse. J’ai réussi à garder un équilibre entre la vie de paillettes et ma vie d’étudiante. Ce n’est pas toujours simple de gérer plusieurs agendas en même temps, mais je suis vraiment contente d’avoir réussi à combiner les deux.

Il paraît que tu aimes la course à pied?
Oui, j’adore courir! D’ailleurs, je participe à la Ryffel Running, la plus grande course féminine de Suisse qui se déroulera à Berne le 14 juin 2015. Je vais courir la petite boucle de 5 km. Je me réjouis de faire cette course que j’avais toujours voulu faire, et j’espère que de nombreuses personnes me rejoindront pour courir pour Check-ton-fer!

Découvrez le making-off du shooting pour Check-ton-fer:

Et pour plus d’informations, rendez-vous sur la plate-forme Check-ton-fer.ch!

DR
1 / 1© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.