Femina Logo

Mais, en prenant la totalité de chacune des populations européennes, c'est-à-dire hommes et femmes confondus, l'Italie et l'Allemagne arrivent en tête, avec chacun 45% d'infidèles, devant la France (43%).

En Europe, quand il est question d'infidélité, les différences culturelles réapparaissent. D'un côté, il y a les latins, avec en tête les Français et les Italiens où ce sont surtout les hommes qui trompent leur moitié (55% chacun). Et d'un autre, il y a les pays à dominante protestante où les hommes sont quasiment aussi nombreux que les femmes à être infidèles. En Allemagne par exemple, 46% de ces messieurs ont déjà été voir ailleurs, contre 43% pour ces dames.

Embrasser n'est pas tromper

En fait, tout dépend de la définition que donnent les Européens à la notion d'infidélité. Embrasser quelqu'un d'autre serait moins une faute dans les pays du Nord, notamment en Allemagne (46% pour les hommes et 44% pour les femmes) et au Royaume-Uni (51% pour les hommes et 56% pour les femmes).

D'autres différences se dessinent entre les Européens, quand se pose la question de la culpabilité. Italiens (27%), Français (28%) et Allemands (28%) sont les moins complexés. A l'inverse, 50% des Britanniques ont regretté avoir trompé leur bien-aimé. «Il faut sans doute y voir la trace du puritanisme anglo-saxon qui imprègne la société britannique de sa morale en matière de moeurs et de sexualité», commente l'étude.

A ce sujet, les Françaises se distinguent par leur manque de complexe. Seules 21% s'en veulent d'avoir fauté, alors qu'elles sont entre 24% et 29% sur le reste du continent, et 51% au Royaume-Uni.

Pour autant, ce sont bien elles qui devraient se méfier pour les années à venir. Les hommes français sont les plus nombreux (43%) à imaginer pouvoir avoir un jour une aventure extraconjugale. Hommes et femmes confondus, c'est en France que la disposition à l'infidélité est la plus forte (35%), devant l'Allemagne et l'Espagne (31% chacun) et la Belgique (30%).

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 4800 personnes âgées de 18 ans et plus résidant en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Belgique et au Royaume-Uni.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview de Noël avec Juliane et Ellen

Vous entendez nos voix au début de chaque épisode, lorsque nous vous racontons ces petites anecdotes (véridiques) de notre quotidien. Ainsi, au moment de boucler la première saison de Tout va bien, on s'est dit qu'il était temps qu'on se présente pour de vrai, qu'on vous parle de nos goûts, de nos personnalités et de nos expériences. Pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à nous écouter chaque semaine!

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina