Femina Logo

Jamais nos yeux n’ont été autant sollicités. Entre nos téléviseur, tablette, smartphone et, surtout, ordinateur, nous passons la majeure partie de notre temps devant un écran. Conséquence: nos muscles oculo-moteurs et ciliaires s’épuisent. C’est l’asthénopie, plus banalement appelée fatigue visuelle ou oculaire, qui se manifeste généralement par des yeux rouges, qui démangent ou brûlent, une vision affaiblie ou floue et d’éventuels maux de tête sur le bas du front ou derrière les globes oculaires. A l’origine de ces sensations désagréables, diverses causes que détaille le Dr François Majo, médecin à l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin à Lausanne.

Un problème de vision

Souvent, la fatigue oculaire est liée à un défaut de réfraction, d’accommodation ou de conver gence. Autrement dit: une hypermétropie, une myopie, un astigmatisme ou un strabisme, mal (ou pas du tout) corrigé par des lunettes. Les muscles oculaires doivent alors redoubler d’effort pour tenter d’y voir clair.

Ces problèmes de vision peuvent être minimes et sans conséquence le reste du temps, mais l’écran d’ordinateur, d’une exigence visuelle redoutable, ne laisse passer aucune faiblesse! Le Dr Majo constate ainsi qu’avec l’invasion des écrans dans nos vies, beaucoup de gens ont ressenti le besoin de porter des lunettes. Au point d’être tentés d’accuser les écrans d’altérer la vue. Or, ces derniers sont, en eux-mêmes, bien moins nuisibles pour nos yeux qu’un trouble de la vision non corrigé. Outre les symptômes précédemment cités, ce type de fatigue se caractérise tout particulièrement par une tendance involontaire à se frotter les yeux, notamment chez les enfants. Ce geste étant la preuve que l’on cherche à y voir plus net.

Une irritation oculaire

Autre origine possible: une irritation de la surface de l’œil liée à un manque d’hydratation. Parce que, concentré sur son document ou sa page internet, on oublie de cligner des paupières (environ dix fois par minutes contre vingt fois habituellement); ou parce que l’air ambiant est réchauffé par des machines type imprimantes et climatiseur; ou simplement parce que, l’hiver surtout, on ne boit pas assez d’eau. D’où, une sensation de picotement dans les yeux, avec l’impression d’y avoir un corps étranger, et une gêne à la lumière qui s’accompagne d’une vision amoindrie et floue.

Une posture à corriger

Le manque d’ergonomie du cadre de travail peut également être en cause, car la direction du regard (donc la sollicitation des muscles oculaires) est indissociable de la posture du corps dans son ensemble. Ainsi, un ordinateur trop haut ou trop bas par rapport au regard oblige à forcer sur les yeux. Quant à un écran exagérément éloigné ou rapproché, il favorise des tensions musculaires dans le dos, la nuque, mais aussi les yeux.

Un cercle vicieux

La fatigue oculaire n’est pas dangereuse en soi. Sauf que si ses causes ne sont pas traitées, elle devient récurrente, jusqu’à nuire à notre concentration, à notre travail… et à notre moral! Suivant un cercle vicieux, elle peut être une source d’épuisement et de stress, particulièrement chez les personnes sujettes à des migraines.

Des habitudes à revoir

Le premier objectif est de trouver la cause des troubles. Pour cela, mieux vaut avancer par élimination et, donc, commencer par le plus simple: s’hydrater. Boire régulièrement plus d’un litre d’eau par jour, mettre aussi souvent que nécessaire des gouttes de sérum physiologique dans les yeux et s’équiper d’un humidificateur d’air. Ensuite, réadapter son environnement de travail: on règle la hauteur de son ordinateur de façon à ce que le regard soit aussi rectiligne que possible, on ajuste la luminosité de l’écran à un niveau moyen, on en augmente les contrastes, et on évite absolument les éblouissements, quitte à tirer tous les rideaux autour de soi. Enfin, il est indispensable de s’octroyer régulièrement de courtes pauses loin de l’ordinateur, afin de permettre aux yeux de travailler sur une plus grande profondeur de champ, en regardant l’horizon, par exemple.

Une consultation utile

Si les symptômes persistent, on n’hésite pas, enfin, à consulter un ophtalmologue ou un maître opticien. Il effectuera des examens oculo-moteur et orthoptique à même de vérifier la fonctionnalité des deux yeux. En présence de troubles de la convergence ou de l’accommodation, des exercices de rééducation seront prescrits, ainsi que du collyre et, le cas échéant, des lunettes.

Soulager et renforcer les muscles oculaires

1. Les yeux ouverts, la tête immobile, décrire lentement un huit à l’horizontale, dix fois, sans interruption. Puis reposer les yeux grâce au «palming» (voir point 2), et recommencer deux séries de dix. (A ne pas faire en cas de migraines ou vertiges.) 2. Frotter ses mains l’une contre l’autre et poser les paumes chaudes sur les yeux fermés, sans presser. Le duo chaleur-obscurité détend les muscles oculaires. Cet exercice dit du palming est très recommandé quand la fatigue visuelle s’accompagne de maux de tête. 3. Le bras tendu devant soi, «fixer son index». Puis l’approcher lentement de son nez, sans le lâcher des yeux, avant de l’éloigner, lentement. Recommencer ce va-et-vient vingt fois, en alternant avec du «palming», qui soulagera les muscles. (A éviter en cas de maux de tête.)

Illustrations: Sylvie Pinsonneaux/Comillus

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.