Femina Logo

Alors que le gouvernement américain a pris des mesures pour lutter contre l’obésité dans les écoles, une étude de l’université de New York, publiée dans l'International journal of obesity prétend que les antibiotiques pourraient être à l’origine de cette maladie.

"Nous pensons habituellement que l'obésité est une épidémie due en grande partie à un régime alimentaire pas sain et à un manque d'exercice, mais de plus en plus d'études suggèrent que c'est plus compliqué", souligne Leonardo Trasande, de la faculté de médecine de l'université de New York, un des co-auteurs de ces travaux.

"Les microbes présents dans nos intestins pourraient jouer un rôle important dans la manière dont nous absorbons les calories. L'exposition aux antibiotiques, surtout au plus jeune âge, pourrait tuer certaines de ces bactéries qui influent sur la façon dont nous assimilons la nourriture dans notre corps et qui, autrement, nous permettraient de rester minces", souligne-t-il.

Les chercheurs ont étudié l'utilisation d'antibiotiques auprès de 11’532 enfants nés à Avon, au Royaume-Uni, en 1991 et 1992.

Ils ont découvert que les enfants exposés à des antibiotiques au cours des cinq premiers mois de leur vie pesaient plus pour leur taille que les autres enfants.

La différence de poids était faible entre 10 mois et 20 mois, mais elle s'accentuait ensuite et à l'âge de 3 ans et 2 mois, les enfants ayant été traités avec des antibiotiques au début de leur vie avaient 22% de chances supplémentaires d'être en surpoids.

En revanche, les bébés traités avec des antibiotiques au-delà de leur 5e mois ne présentaient pas de différence de poids notable avec les autres.

"Depuis bien longtemps déjà, les éleveurs savent que les antibiotiques sont utiles pour produire des vaches plus grosses pour les revendre", pointe Jan Blustein, elle aussi de l'université de New York.

"Même si nous devons réaliser d'autres travaux pour confirmer nos découvertes, cette étude menée avec soin, suggère que les antibiotiques ont une influence sur la prise de poids chez l'être humain, et tout particulièrement chez les enfants", conclut-elle.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.