Femina Logo

santé

Deux tiers des étudiants n'utilisent pas systématiquement de préservatif

69% des étudiants français savent qu'utiliser un préservatif permet de se protéger d'une infection sexuellement transmissible ou du Sida.
© DR

Aujourd'hui, seuls 33% des étudiants utilisent systématiquement un préservatif lors de rapports sexuels. En Ile-de-France, zone de couverture de la mutuelle étudiante qui a mené l'enquête, la protection est un peu plus systématique (40%).

Pourtant, les jeunes ont bel et bien conscience des dangers. 69% des étudiants français savent qu'utiliser un préservatif permet de se protéger d'une infection sexuellement transmissible ou du Sida. C'est aussi un moyen de contraception pour 66% d'entre eux. Autre comportement à risque, plus d'un tiers des étudiants ne se fait jamais dépister lorsqu'ils changent de partenaire.

Les filles plus raisonnées

Chez les filles, les comportements sont plutôt raisonnés, puisque seule une sur cinq a eu recours à la contraception d'urgence au cours des douze derniers mois. Et, seules 6% n'ont pas eu d'autre choix que de procéder à une interruption volontaire de grossesse.

Cette vaste enquête balaye tous les volets de la santé des étudiants, y compris celui du sommeil, révélateur d'une hygiène de vie qui n'est pas au mieux. Plus de 90% des étudiants dorment moins de 8 heures par nuit et un sur cinq moins de six heures. Aussi, 39% des étudiants français sautent des repas au moins une fois par semaine.

Cette étude a été réalisée auprès de 500 étudiants français, interrogés du 5 au 20 mai 2014. Un échantillon de 700 adhérents de la Smerep a également été ajouté.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.