Femina Logo

santé

Des activités physiques modérées pour lutter contre les effets du froid

Shutterstock 26 18317163207 w250
© Gorilla/shutterstock.com

Vendredi 6 janvier 2012, lors d'une table ronde de la Association for Science Education (ASE) Conference, Mike Gleeson a évoqué les risques pour la santé d'une activité intense prolongée, comme l'entraînement en vue d'un marathon: ce type d'activités peut vous rendre plus sensible aux maladies, surtout les infections des voies respiratoires supérieures (IVRS), dont les rhumes, les angines, les sinusites et la grippe.

"Pendant les semaines qui suivent un marathon, les risques de développer une infection des voies respiratoires supérieures sont multipliés de deux à six fois chez les coureurs", ajoute Mike Gleeson. "L'entraînement intensif des athlètes augmente leurs risques de développer des IVRS et peut constituer un véritable problème pour eux puisque cela peut se traduire par des séances d'entraînement manquées ou des performances en dessous de leurs attentes lors des compétitions."

Il ne faut toutefois pas éviter toute forme d'activité physique, selon lui: "si vous avez tendance à rester dans votre canapé, vos risques d'infection restent dans la moyenne, environ deux à trois IVRS par an". Une séance de marche rapide quotidienne, par exemple, divise pratiquement par trois vos risques d'attraper un rhume. "Il faut juste trouver le bon équilibre", résume Mike Gleeson.

Une étude récente publiée dans la revue British Journal of Sports Medicine indique que les personnes qui sont en forme et restent actifs réduisent la fréquence et la gravité de leurs rhumes. Les séances d'activités physiques augmentent de façon temporaire le nombre de cellules immunitaires dans l'organisme, d'après les chercheurs. Après quelques heures, leur niveau retombe, mais en pratiquant une activité physique régulière, on réduit la fréquence et la gravité des infections.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.