Femina Logo

La septantaine, j’arrive à avoir des orgasmes avec mon partenaire, mais je ne me suis jamais masturbée personnellement et je n’y arrive, ni avec un sex-toy, ni avec un gel sensibilisant le clitoris. Mon partenaire souhaiterait que je le fasse mais mes essais sont vains et même mes seins ne répondent pas à mes caresses, alors qu’avec lui «je saute en l’air». Merci de vos conseils.
Anita

Les statistiques faites sur les comportements sexuels montrent effectivement des différences flagrantes entre hommes et femmes au sujet de la masturbation. Si 90 à 95% des hommes sur notre planète reconnaissent pratiquer la masturbation, le pourcentage chute entre 30 et 50% chez les femmes selon l’âge et le contexte culturel.

Il y a tout d’abord d’importantes différences sur le plan strictement anatomique. Les organes génitaux masculins sont situés à l’extérieur, donc facilement accessibles tant à la vue qu’au toucher. Ce qui n’est pas le cas des organes génitaux féminins qui sont principalement internes, donc plus difficiles à se représenter, à manipuler et à explorer. Quant au clitoris qui est externe, il est de petite taille et bien camouflé sous un capuchon qui le protège et le rend quasiment invisible. Pour pallier à ces différences d’accès et de visibilité, les enfants aiment à «jouer au docteur» pour explorer leurs différences anatomiques, mais ces jeux qui attisent leur curiosité sont rarement encouragés par les parents ou autres adultes qui réagissent souvent mal quand ils les surprennent… Ce qui n’empêche pas les bébés filles de toucher leurs organes génitaux quand on les libère de leurs couches autant que les bébés garçons, mais beaucoup de mamans répriment vite leurs petits par un culpabilisant «Bas les pattes!». Tout ceci n’encourage pas les filles à explorer leur intimité et à y mettre les doigts… Pourtant, il y a des petites filles qui regardent leur propre sexe avec un miroir pour apprendre à mieux connaître leur anatomie et comprendre ce qui leur procure des sensations si agréables entre leurs jambes quand elles osent certaines caresses en cachette. Et il y en a même qui tentent de s’introduire des jouets dans leur petit creux, anticipant l’existence des futurs sex-toys pour adultes. Vous n’êtes sans doute pas de celles-là?

La libération sexuelle prônée par le Mouvement de Libération de la Femme n’a pas eu un impact phénoménal sur la pratique de la masturbation puisqu’une bonne moitié des femmes s’en passent ou s’en privent dans leur vie quotidienne. Ce d’autant plus facilement qu’elles ont un petit ami et qu’elles considèrent dès lors qu’il doit satisfaire tous leurs besoins sexuels. Comme si la masturbation était une forme d’infidélité à son partenaire? Comme si nous n’avions pas besoin de cultiver notre jardin secret en solo et de pouvoir laisser libre cours à nos fantasmes érotiques en l’absence de notre compagnon… La plupart des sexologues encouragent les pratiques masturbatoires féminines qui permettent de nourrir et d’entretenir le désir sexuel.

Vous avez atteint la septantaine sans jamais vous masturber et vous semblez très satisfaite de votre vie sexuelle avec votre compagnon. Alors, s’il souhaite vous initier aux sex-toys ou à l’usage de gel sensibilisant le clitoris pour vous faire découvrir de nouvelles sensations, qu’il le fasse avec vous car vous ne semblez pas très inspirée ni très douée pour le faire toute seule. Il y a des femmes qui se réservent l’usage des sex-toys pour leur vie privée et d’autres qui aiment le partager de façon ludique avec leur partenaire. Et, s’il a le même âge que vous, son jouet naturel peut parfois tomber en panne ou lui jouer des mauvais tours, ce qu’un vibromasseur peut avantageusement compenser. Alors, si vous êtes d’accord de faire cette expérience, proposez-lui de la faire ensemble, ce qui pourrait peut-être pimenter et enrichir votre vie sexuelle?

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.