Femina Logo

Baignade

Un enfant qui se noie ne crie pas. D’où l’importance de le garder à portée de vue et de main, même s’il est accompagné de plus grands. Quand on est entre amis au bord d’une piscine de jardin, on se relâche, et on se dit que les autres enfants feront attention, mais le risque zéro n’existe pas.

  • On est particulièrement vigilant dans des piscines bondées.
  • Même pour une courte durée, on ne laisse pas un enfant seul dans l’eau ou près d’un plan d’eau.
  • On apprend à nager à l’enfant dès que possible.
  • On sécurise le tour d’une piscine ou d’un plan d’eau.

Intoxication

  • On met les produits toxiques hors de portée des enfants, en hauteur, dans des placards fermés.
  • On ne stocke pas un produit dans un emballage qui n’est pas d’origine, comme de la Javel dans une bouteille d’eau minérale.
  • On fait attention à certaines plantes (baies d’if, muguet, laurier-rose…)

Chute sur la tête

  • On sécurise les escaliers, les fenêtres et les balcons, la table à langer.
  • A vélo ou à trottinette, on leur met un casque. Idem quand ils sont passagers dans leur siège vélo.
  • On choisit un siège auto homologué et adapté à l’âge de l’enfant.

Etouffement

  • On ne laisse pas de petits objets à portée demain de l’enfant.
  • On évite les bijoux, bracelets ou colliers, avec des perles qui pourraient se rompre.
  • On incite les plus grands à ne pas laisser leurs petits jouets à portée de petits.

Corps étrangers

Dans le nez: moucher l’enfant, ne pas essayer d’enlever l’objet mais consulter un pédiatre.

Dans l’œil: rincer à l’eau, puis essayer de ramener l’objet vers le bord interne de l’œil.

Dans l’oreille: pencher la tête de l’enfant et tirer délicatement le pavillon de l’oreille vers l’arrière et le haut. Consulter un pédiatre si ça ne marche pas.

Pharmacie de voyage

Demander conseil à son pédiatre avant de partir. Si traitement médical, compter combien de comprimés prendre en fonction de la durée du voyage. Se faire une petite fiche en notant à quoi l’enfant est allergique et quelles sont les réactions, par exemple: fraises - urticaire.

  • Désinfectant sans alcool.
  • Thermomètre.
  • Sérum physiologique.
  • Paracétamol.
  • Antimoustique.
  • Crème solaire (application à renouveler souvent).Penser aussi à l’hydratation.
  • Pansements pratiques, résistants à l’eau si on va au bord de lamer.

Pour ses conseils, nos remerciements à Maddalena Di Meo, directrice de Firstmed.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina