Femina Logo

Boire ou bronzer, il faut choisir. Consommer un verre d’alcool par jour suffirait, en cas d’exposition aux UV, à augmenter de 20% le risque de développer un cancer de la peau. C’est ce que révèle une étude parue dans la revue spécialiste British Journal of Dermatology. Pis: selon les chercheurs de l’université de Milan, auteurs de ces travaux, le danger d’être touché par un mélanome est proportionnel à la quantité d’éthanol (la substance active des boissons alcoolisées) ingérée. En clair, plus on boit, plus le risque de cancer est important.

Selon le Dr Eva Negri, qui a participé à cette étude, cette hypersensibilisation de la peau aux rayons solaires serait déclenchée par l’éthanol qui, après ingestion, se transforme en acéltadéhyde. C’est ce composé qui diminuerait la résistance de la peau face aux ultra-violets. «Nous savons qu'en présence des rayons UV, la consommation d'alcool modifie l'immunocompétence du corps, c'est-à-dire sa capacité à produire une réponse immunitaire normale», a expliqué la chercheuse à la chaîne britannique BBC.

La solution? Se protéger

L’association de l'alcool et de l’exposition au soleil serait particulièrement nocive pour la peau quand cette dernière n'est pas protégée par un filtre UV ou recouverte de vêtements. «Nous espérons que les personnes utiliseront cette étude pour mieux se protéger du soleil», a précisé le Dr. Negri. De quoi y réfléchir à deux fois avant de prendre un apéro légèrement vêtu.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.