Femina Logo

Les algues, en général, on les préfère en masque revitalisant plutôt qu’en plat principal. Et pourtant, après la découverte d’une équipe de chercheurs britanniques, on devrait bientôt s’habituer à en consommer régulièrement, ajoutée à notre alimentation habituelle. Tout simplement parce que ces organismes renferment une fibre à l’action remarquable: au niveau intestinal, elle réduit au moins d’un tiers la quantité de graisse absorbée par le corps.

Goût intact

Ce composant anti-kilo, l’alginate, a été identifié il y a trois ans déjà. La nouveauté, c’est que cette fibre peut être facilement intégrée à des aliments sans que leur goût ne soit transformé. Les spécialistes de l’université de Newcastle (GB), «découvreurs» de l’alginate, ont même constaté que les testeurs préféraient le pain avec l’alginate à celui sans.

Les chercheurs britanniques pensent que les produits «alginatés» permettront de combattre l’obésité, l’industrie alimentaire s’apprête à faire tourner ses chaînes de production alguée à plein régime, mais certains, comme les diététiciens, en appellent au bon sens: mieux vaudrait manger de petites quantités d’aliments contenant des graisses plutôt que de compter sur l’effet de l’alginate!

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.