Femina Logo

... et ils risquent de souffrir prématurément de maladies cardiovasculaires et d’infarctus. C’est le résultat d’une étude menée par le professeur Urs Scherrer, de l’Inselspital à Berne. Selon lui, ces dysfonctions vasculaires seraient causées par des modifications chimiques agissant sur certains gènes lorsque l’embryonse trouve en culture.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E87: Comment apaiser l'éco-anxiété

Dans vos écouteurs

E86: Comment mieux communiquer ses désirs, en couple

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné