Femina Logo

... et ils risquent de souffrir prématurément de maladies cardiovasculaires et d’infarctus. C’est le résultat d’une étude menée par le professeur Urs Scherrer, de l’Inselspital à Berne. Selon lui, ces dysfonctions vasculaires seraient causées par des modifications chimiques agissant sur certains gènes lorsque l’embryonse trouve en culture.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.