Femina Logo

Après avoir examiné les liens entre durée de sommeil et alimentation chez 13.280 adolescents américains, des chercheurs de l'université Stony Brook de New York ont montré que les jeunes qui dorment moins de sept heures par nuit ont tendance à se rendre dans les fast-foods deux fois ou plus par semaine.

"Les ados endormis mangent non seulement plus d'aliments mauvais à la santé, mais ils consomment aussi moins d'aliments bons pour eux", a noté la directrice de l'étude Lauren Hale.

Dans le panel étudié, 18% des ados tombaient dans la catégorie de "petits dormeurs" (moins de sept heures de sommeil). On note deux autres catégories, celle des moyens dormeurs (entre 7 et 8 heures de sommeil) et celle des bons dormeurs (plus de huit heures de sommeil).

L'association des pédiatres américains recommande des nuits entre neuf et dix heures de sommeil.

Ces résultats ont été présentés lors du congrès annuel des Associated Professional Sleep Societies, SLEEP 2013.

Des chercheurs et des spécialistes présents lors de ce congrès ont par ailleurs souligné que ces résultats montrent la nécessité d'évoquer le manque de sommeil dans le cadre de la prévention de l'obésité.

Une autre étude parue en début d'année en Suède a montré que la fatigue pouvait avoir un effet sur l'alimentation des sujets, les personnes en manque de sommeil étant plus susceptibles de grignoter des encas très caloriques.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.