Femina Logo

Après avoir examiné les liens entre durée de sommeil et alimentation chez 13.280 adolescents américains, des chercheurs de l'université Stony Brook de New York ont montré que les jeunes qui dorment moins de sept heures par nuit ont tendance à se rendre dans les fast-foods deux fois ou plus par semaine.

"Les ados endormis mangent non seulement plus d'aliments mauvais à la santé, mais ils consomment aussi moins d'aliments bons pour eux", a noté la directrice de l'étude Lauren Hale.

Dans le panel étudié, 18% des ados tombaient dans la catégorie de "petits dormeurs" (moins de sept heures de sommeil). On note deux autres catégories, celle des moyens dormeurs (entre 7 et 8 heures de sommeil) et celle des bons dormeurs (plus de huit heures de sommeil).

L'association des pédiatres américains recommande des nuits entre neuf et dix heures de sommeil.

Ces résultats ont été présentés lors du congrès annuel des Associated Professional Sleep Societies, SLEEP 2013.

Des chercheurs et des spécialistes présents lors de ce congrès ont par ailleurs souligné que ces résultats montrent la nécessité d'évoquer le manque de sommeil dans le cadre de la prévention de l'obésité.

Une autre étude parue en début d'année en Suède a montré que la fatigue pouvait avoir un effet sur l'alimentation des sujets, les personnes en manque de sommeil étant plus susceptibles de grignoter des encas très caloriques.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina