Femina Logo

Crédit: Sylvaine

Saison: Automne

Préparation: 60

Coût: Moyen

Difficulté: Facile

Cuisson: 75

Nombre de personnes: 4

Type de plat: Plats

Ingrédients

  • 2 faisans de 1 kg environ (chez le boucher)
  • 150 g de poitrine fumée
  • 300 g d’échine de porc
  • 3 dl de marsala
  • 2 tiges de thym
  • 1 branche de romarin
  • 6 échalotes
  • 6 baies de genièvre
  • 2 jaunes d’œufs
  • 150 g de mélange de fruits secs
  • sel, poivre
  • gelée en poudre du commerce

Demander à son boucher de fournir des faisans déjà plumés... Lever les filets des volatiles. Les couper en tranches et réserver. Prélever le reste de la chair et couper en dés. Procéder de même avec la poitrine fumée et l’échine de porc. Disposer le tout dans une jatte avec le thym et le romarin. Saler, poivrer. Ajouter les baies de genièvre et les tranches de filet. Arroser de marsala et bien imprégner la viande. Filmer la jatte et entreposer au frigidaire une nuit. Congeler les carcasses des volailles pour en faire un fond ultérieurement. Le lendemain, égoutter la viande. Mettre de côté les tranches de filet et passer le reste au hachoir à la grille moyenne. Intégrer à cette masse les échalotes ciselées, les jaunes d’œufs battus et les fruits secs. Bien mélanger. Tapisser le fond d’une grande ou de plusieurs petites terrines avec la moitié de la préparation. Recouvrir de tranches de filet. Poursuivre avec le reste de lamasse. Couvrir la ou les terrines et cuire au bain-marie au four préchauffé à 170° pendant 1 h 15. Sortir du four. Laisser refroidir. Préparer la gelée selon les instructions figurant sur l’emballage. Eventuellement aromatiser d’un trait de marsala. Verser sur la ou les terrines et entreposer une nuit au frigidaire. A consommer accompagné de cornichons, de petits oignons, du pain de campagne et d’une belle salade mêlée.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.